Accueil > Actualité > Droits et société
 
 
 
 

Calais : Le PCF demande la suspension de toute décision ou arrêté d'évacuation

La dramatique situation des migrants à Calais et les tensions qu'elles génèrent dans la région appelent des réformes d'ampleur de la part de la France et de l'union européenne. L'expulsion envisagée n'est pas de nature à apporter ces réponses. 
Elle risque de jeter sur la route et sans solution des milliers d'enfants, de femmes et d'hommes, qui demandent le respect de leur dignité et de leur choix de quitter des pays ou des zones où les conflits et les persécutions sont le quotidien.

Le PCF salue la forte mobilisation en faveur des migrants de Calais pour des solutions de fraternité.

Le PCF demande la suspension de toute décision ou arrêté d'évacuation.

Les expulsions collectives et le refoulement, interdits par la déclaration universelle des droits de l'homme et la convention de Genève, ne régleront rien.

Le PCF prône la mise en place non seulement des politiques d'urgence pour sauver et accueillir les migrants en garantissant une entrée sécurisée et légale pour les réfugiés et les migrants ; mais aussi des politiques nationales et européennes pour créer des centres d'hébergement autour du triptyque /accueil/hébergement/intégration pour ceux qui en font la demande. Dans le même temps, les programmes permettant la réinstallation doivent être développés.

Cela ne pourra pas se faire en restant dans le carcan des accords de Dublin, ni ceux du Touquet. Le Royaume-Uni ne peut pas persévérer dans sa politique de rejet et d'exclusion qui a créé la situation de Calais. 

Les migrations sont un phénomène global qui appelle des réponses solidaires pour un monde de justice, de paix, de coopération avec un engagement plus fort des États dans le renforcement des missions de l'ONU en matière de lutte contre les inégalités et de prévention et résolution des conflits

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.