Accueil

Coré du Nord : Réaction du PCF suite aux tirs de missiles nord-coréens

le 05 juillet 2006

Le tir de six missiles par la Corée du Nord ne fait que rajouter à la tension sur le plan international et à la dégradation des conditions de la sécurité au niveau régional, et pour la péninsule coréenne.

Même les pays qui entretiennent de bonnes relations avec Pyong Yang, la Russie et la Chine, s'inquiètent profondément de cette grave décision nord-coréenne. Celle-ci accentue l'instabilité et offre des prétextes à la politique de domination et de force des Etats-Unis qui pratiquent le « deux poids deux mesures » : Washington condamne la Corée du Nord mais n'a-t-il pas déjà donné très officiellement sa « bénédiction » à l'Inde, son allié, comme puissance nucléaire de fait ?

Les dirigeants nord-coréens qui avaient accepté le démantèlement de leurs programmes nucléaires en septembre 2005, choisissent aujourd'hui d'encourager l'escalade au lieu de retourner à la négociation. Ce choix complique et rend plus aléatoire encore un processus de désarmement nucléaire multilatéral et contrôlé comme le prévoit le Traité de non-prolifération. Les objectifs de celui-ci doivent être respectés non seulement par tous les signataires du Traité mais aussi par tous les autres pays, y compris la Corée du Nord qui l'a antérieurement dénoncé. Le sens de la responsabilité doit l'emporter. La sécurité collective et le désarmement doivent être considérés comme une exigence prioritaire.

Parti communiste français

Paris, le 5 juillet 2006.