Accueil
 
 
 
 

Réforme constitutionnelle : «un échec cinglant pour un pouvoir de plus en plus isolé» (Pierre Laurent)

François Hollande vient d'annoncer qu'il renonçait à la réforme constitutionnelle. L'échec présidentiel est cinglant. Voilà ce qui arrive quand on veut, contre son camp, courir sur les terres de la droite et de l’extrême droite. Sont abandonnés la constitutionnalisation de la déchéance de nationalité et de l’État d'urgence contre lesquels tant de voix à gauche ont protesté avec la plus grande des énergies pour dire leurs caractères inutile, diviseur et liberticide.

Enfin ! j'ai envie de dire, après 4 mois de débats lamentables, de manœuvres dérisoires. Tant mieux.

Isolé, ce pouvoir a fini par reculer. C'est la preuve que d'autres reculs peuvent désormais lui être imposés.  J'appelle le Président de la République à user de la même lucidité pour abandonner la Loi Travail au plus vite, car là encore il n'y a pas de majorité à gauche pour voter ce qui n'est qu'une nouvelle trahison. Nous serons des centaines de milliers à le lui rappeler demain dans les rues.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.