Accueil
 
 
 
 

Intermittents du spectacle : « Pas de culture sans droits sociaux ! »

Les travailleurs du spectacle manifestent partout en France, occupent des théâtres à Bordeaux, Caen, Toulouse et Montpellier, et maintenant le Théâtre national de l'Odéon où flottent désormais les banderoles « Pas de droit du travail sans droits sociaux », « Pas de culture sans droits sociaux », « De l'argent, il y en a ! Construisons de nouveaux droits ! ».

Dans sa marche à la dérégulation du droit du travail dont la loi El Khomri est le bras armé, le gouvernement français accepte, sur injonction du MEDEF d’imposer un cadrage budgétaire comportant 800 millions d’euros d’économie sur le dos des chômeurs d’ici 2020. Ce qui signifie pour les annexes 8 et 10 185 millions euros d’économie. Il est donc demandé aux artistes et techniciens intermittents du spectacle, soit 4,1% de ces allocataires, de faire 23% d’économies pour commencer. Et la suite risque d’être encore plus dure puisque le nouveau code du travail prévoit la fin de la présomption de salariat pour les artistes. Ceux-ci ont bien compris que leurs luttes s’inscrivent pleinement dans celles de tous les travailleurs pour exiger le retrait de la loi El Khomri.

Manifestons donc tous ensemble une fois de plus ce jeudi 28 avril lors de la grande journée d’action interprofessionnelle. C’est la meilleure réponse au Medef qui tente de diviser en voulant aligner l’intermittence sur le régime général tout en poussant l’Etat à créer une caisse indépendante coupant les artistes du reste des travailleurs !

Le PCF réaffirme son soutien sans faille à la nécessaire défense et amélioration du régime spécifique des intermittents du spectacle qui constitue un des atouts essentiels de l’existence même d’une politique publique de la culture. C’est l’avenir de l’art et de la culture qui est en jeu dans notre pays ! Il exige du gouvernement qu’il sorte de sa prétendue neutralité et qu’il contraigne le patronat à cesser de vouloir en finir avec le régime des intermittents du spectacle. Il invite les artistes et les techniciens du spectacle à s’engager plus que jamais dans la construction d’une autre politique émancipatrice fondée sur de nouveaux droits sociaux et culturels pour tous !

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.