Accueil > Actualité > Ecologie
 

Tracts "Ecologie"

L'eau : un besoin, un droit, un combat

Déchets : Richesses et pollutions

 
 
 

Loi sur la biodiversité : « Chassez le naturel libéral et il revient au galop » (PCF)

Au final il aura fallu pas moins de deux ans, et quatre lectures au Parlement, pour que ce texte voit enfin le jour. Le débat politique s'est résumé à une question : dis-moi quelle est ta conception des rapports Homme / Nature et je te dirai ce que tu as voté. En effet si, dans un premier temps, le débat des parlementaires a exprimé une nette prise de conscience collective d'agir pour stopper la dégradation de notre riche biodiversité, dans un second temps, la posture de la droite aura été de limiter les véritables moyens d'action.

Entre temps, les lobbies agricoles et industriels de l'agrochimie sont passés à l'action pour limiter la perte de leurs profits, et malheureusement les parlementaires de droite se sont laissés séduire par les sirènes ravageuses du productivisme.

Chassez le naturel libéral et il revient au galop.

 

Néanmoins, ce texte voté par toute la gauche comporte des avancées indéniables : le triptyque « éviter, réduire, compenser », la reconnaissance du préjudice écologique, la non régression du droit de l'environnement, la ratification du protocole de Nagoya, la non-brevetabilité du vivant impulsée par les parlementaires communistes et enfin l'interdiction des néonicotinoïdes s'appliquera bien à compter du 1er septembre 2018. Ces avancées sont réelles et nous nous en réjouissons.

 

Par contre, il faudra encore attendre pour ce qui concerne les taxes sur les huiles issues de l'agriculture et l'interdiction du chalutage en mer profonde adoptée par l'Europe. Enfin nos craintes persistent sur les moyens financiers et humains qui seront alloués à la nouvelle Agence pour la biodiversité.

 

Le respect et la préservation de la biodiversité est une affaire de choix de civilisation qui nécessite un débat permanent. C'est pourquoi nous organiserons « un mois pour la biodiversité » durant tout le mois d'octobre

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.