Accueil
 
 
 

Le panier alibi du sieur Lefebvre

Vie chère, toujours plus chère ? Salaires à la diète ? En guise de parade, le gouvernement nous offre un festival de gadgets. Alors que la baudruche de la «prime aux salariés des entreprises versant des dividendes aux actionnaires» se dégonflait hier, le secrétaire d’État à la Consommation, Frédéric Lefebvre, en balade chez Leclerc, faisait la promo de son « panier des essentiels». Tout consommateur se verrait garantir une sélection de produits alimentaires de qualité à des prix attractifs. Une opération tout bénef pour la grande distribution qui va pouvoir redorer un peu son blason et continuer de pressurer producteurs et consommateurs. Aucune mesure n’est prise pour limiter les marges des enseignes, lesquelles annoncent déjà pour les prochains mois une flambée de leurs prix sur des produits de base (10 % sur les pâtes, 20 % sur le café et la farine, etc.) Le panier du sieur Lefebvre a, pour elles, tout de l’alibi rêvé. Quant aux consommateurs à revenus modestes, il a, pour eux, le goût amer d’une énième stigmatisation, après la couverture maladie minimum (CMU), avec son « panier de soins », après le « tarif de première nécessité » de l’électricité, qui légitime d’autant les hausses d’EDF, après les « essentiels de la rentrée scolaire ». La vie au mini pour les uns, le maximum sans limite pour la caste du Fouquet’s et assimilés... Ne rêvez pas, M. Lefebvre, votre panier ne cache pas l’indécence de cette société-là.

Yves Housson

le 19 Avril 2011

Article issu de l'humaniité.fr

 
 

Le panier alibi du sieur Lefebvre

Partager sur les réseaux sociaux

.

le 26 April 2011