Accueil
 
 
 
 

« Uber est un délinquant du travail, la justice doit agir »

La société Uber pratique le délit de travail dissimulé en imposant à ses chauffeurs contractants les mêmes contraintes que les salariés sans assurer leur protection sociale légale. Uber surexploite ses chauffeurs en prélevant une rente de 20% sur leur travail tout en leur faisant supporter tous les risques : achat de la voiture, assurances, impôts… Ainsi voici donc le nouveau capitalisme vanté par messieurs Macron et Fillon, celui où les 1% qui ont de l’argent ne prennent aucun risque et où les 99% qui n’ont que leur travail pour vivre sont contraints, comme les chauffeurs Uber, de trimer plus de 70 heures pour un revenu de misère.

 

Le PCF demande au gouvernement d’arrêter sa complaisance coupable en faveur d’Uber et d’imposer, y compris par voie de justice, la requalification des contrats Uber en contrat de travail salarié.

La puissance publique, de la commune à l’État, doit agir pour mettre fin à l’activité parasitaire et illégale des plate-formes capitalistes et pour favoriser le développement des authentiques plate-formes coopératives pair-à-pair.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.