Accueil
 
 
 
 

Guyane : Ne pas jouer la division et le pourrissement, répondre aux exigences légitimes

Guyane : Ne pas jouer la division et le pourrissement, répondre aux exigences légitimes

Les engagements financiers que le gouvernement a du concéder sous la pression populaire en Guyane ne sont pas à la hauteur des exigences portées par le puissant mouvement ultra-marin.

Le gouvernement doit revoir sa copie.

Répondre aux exigences est une question de justice sociale. C'est aussi un élément pour permettre le décollage économique, le développement endogène que tous les territoires ultra-marins espèrent. Les populations de ces départements, les élus, les responsables économiques, les associations sont prêts à travailler pour cela. L'état doit ouvrir la voie à cette nouvelle phase du développement et de la responsabilité dans tous les territoires ultra-marins.

 

 

 

Paris, le 12 avril 2017.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.