Accueil
 
 
 
 

Engagé nationalement et dans son quartier de Nanterre, André Landrain était aussi de toutes les luttes au coté des sans-papiers

C'est avec une immense tristesse que j'ai appris la mort brutale de notre camarade André Landrain. J'avais reçu André avec Fabienne Haloui et Maryse Tripier il y a quelque mois, au moment du congrès, sur les questions du racisme. Il était un membre très actif du collectif national migrations et citoyenneté, connu pour sa générosité, son humanité qui l'amenait à défendre et à agir pour des causes justes comme celles des sans-papiers. Il les recevait, les accompagnait, luttait avec eux pour leurs droits, pour leurs vies, pour leur dignité. Il était de toutes les manifestations anti-racistes.

André était un militant. Syndicaliste enseignant, communiste, engagé nationalement et dans son quartier à Nanterre.

A sa compagne Jeanne, à Camille, sa fille, ainsi qu'à l'ensemble de ses camarades des Hauts de Seine qui perdent « un mec bien » comme ils disent, je veux apporter toute mon affection et mes condoléances.

Pierre Laurent

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.