Soutenez le PCF et ses luttes : Souscrivez !

Publié le 07/10/2019 par PCF

Attaque à la Préfecture de police de Paris : « Il faut s’attaquer aux causes »

La tragédie qui s'est déroulée vendredi dernier au sein même des locaux de la Préfecture de police de Paris est excessivement grave et préoccupante.

Nous renouvelons tout notre soutien aux agents de la Préfecture de police fortement éprouvés par ce drame.

Selon le Procureur de la République, il apparaît que l'auteur des faits s'était radicalisé.

Ainsi, un agent censé défendre ses concitoyens et les valeurs de la République leur a tourné le dos et a semé la mort parmi les forces de l'ordre, tuant de sang froid quatre de ses collègues.

Cette tragédie nécessite que l'on s'y attarde pour comprendre comment un agent de l’État a pu se retourner contre la France. Quelles sont les raisons pour lesquelles sa hiérarchie n'a pas pu déceler sa radicalisation ? Comment au sein d’une équipe, entre collègues peut on ignorer un tel changement chez un agent ? S'il ressortait que ses supérieurs, ses collègues l'avaient perçue et signalée cela serait encore plus inquiétant.

La situation est d’une extrême gravité. Les résultats de l’inspection doivent mettre en lumière les causes, les raisons qui auraient poussé cet homme à agir et à tuer.

Quoiqu’il en soit, le pire serait de céder aux hystéries collectives. Créons les conditions de la sécurité de chacun de nos concitoyens et de la défense des valeurs de notre République.

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus