Soutenez le PCF et ses luttes : Souscrivez !

Publié le 20/09/2019 par PCF

Législatives israéliennes : Solidarité avec la Joint list qui dans la diversité de leur alliance sont l'espoir du pays

Pour la deuxième fois en quelques mois, les électeurs israéliens étaient appelés, le 17 septembre 2019, à élire leurs députés à la Knesset.

Une fois de plus les deux principaux rivaux, l'ex général Benny Gantz, chef de la coalition « Kahol Lavan » (Bleu Blanc) et le chef du Likoud, Benjamin Netanyahu n'ont pas été départagés. Après décompte de plus de 90% des bulletins, le premier ministre encore en fonction peut compter sur 32 sièges (sur les 120 du parlement) et l'ex-militaire qui a dirigé d'une main de fer la sanglante agression contre Gaza en 2014 (au moins 2200 morts) – et dont il a fait l'un de ses arguments de campagne - en compte 33. Il leur sera donc difficile d'obtenir, l'un ou l'autre la majorité de 61 sièges pour accéder au pouvoir.

 

Une véritable bataille de chiffonniers s'est donc engagée dès la fin du scrutin dans une rivalité, une course à celui qui sera le plus raciste, le plus fascisant, le plus nationaliste et le plus guerrier.

C'est dans ce paysage politique sordide marqué de haine envers les citoyens israéliens arabes (20% de la population) que la Joint list, regroupant trois partis arabes et le Hadash (comprenant les communistes) a réussi à obtenir 13 sièges.

 

Le PCF salue l'unité retrouvée de ces quatre organisations – seules partisanes de la fin de l'occupation de la Cisjordanie et défenseures du droit des Palestiniens à un État - qui leur a permis de gagner 3 sièges de plus par rapport au scrutin d'avril. La troisième force de la Knesset pourra ainsi bénéficier des prérogatives liées au statut de premier groupe de l'opposition.

C'est grâce à cette unité des forces arabes, mais aussi juives, que la Liste jointe a mis en échec Netanyahu dont la coalition possible ne regroupe actuellement que 55 parlementaires et celle de Gantz, 56.

En ces jours difficiles et désespérants qui s'annoncent pour la survie de la démocratie en Israël et des droits nationaux des Palestiniens, le PCF exprime sa solidarité à ses amis de la Joint list qui dans la diversité de leur alliance sont l'espoir de leur pays.

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus