Soutenez le PCF et ses luttes : Souscrivez !

Publié le 11/07/2019 par PCF

Élections en Grèce : réaction du PCF

La victoire de Nouvelle Démocratie aux élections législatives grecques est une très mauvaise nouvelle pour la Grèce et pour l'Europe. C'est cette force de droite, avec ceux qui seront demain ses alliés, qui ont ruiné le pays et qui s'apprêtent à faire subir au peuple grec des politiques d'austérité redoublées.

La victoire de Nouvelle Démocratie aux élections législatives grecques est une très mauvaise nouvelle pour la Grèce et pour l'Europe. C'est cette force de droite, avec ceux qui seront demain ses alliés, qui ont ruiné le pays et qui s'apprêtent à faire subir au peuple grec des politiques d'austérité redoublées.

 

Cette défaite du gouvernement Tsipras est d'abord le résultat de la pression de l'UE et de la Troïka pour des accords visant à imposer l'austérité au peuple grec, accords que le PCF a toujours dénoncé.

 

C'est aussi la conséquence de l'incapacité à créer un rapport de force sur le plan intérieur comme extérieur en faveur de solutions politiques dans l'intérêt du peuple grec. Le manque de soutien des gouvernements de gauche, dont la France, à de telles solutions a considérablement pesé dans cette défaite.

 

Au lendemain de ces élections, le PCF est prêt à travailler avec toutes les forces de gauche - Syriza, KKE et le MeRa25, qui souhaitent s'opposer à ce pouvoir. Construire un avenir de progrès pour le peuple grec comme pour l'ensemble des peuples européens ne pourra se faire que par une réorientation des missions de la Banque centrale européenne et une rupture avec les logiques fondamentales des traités.

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus