Soutenez le PCF et ses luttes : Souscrivez !

Publié le 24/04/2019 par PCF

Amandine Miguel

Amandine Miguel a 34 ans, féministe et ancienne porte-parole de l’Inter-LGBT, elle s’engage aux côtés de Ian Brossat pour les élections européennes. Au sein de la liste qu’il a rassemblée, elle porte les luttes LGBTI : la voix des personnes lesbiennes, gay, bisexuel·le·s, trans et intersexes.

Face à l’obscurantisme que veulent imposer les réactionnaires dans notre société, elle milite pour construire une Europe qui soit force de progrès pour les femmes et les personnes LGBTI.

Une tribune pour les droits des LGBTI en Europe

our faire surgir la défense des droits des personnes LGBTI dans la campagne et mobiliser la société, elle a écrit une tribune parue dans Libération le 6 avril 2019 : « Le 26 mai, votons pour une Europe arc-en-ciel ». Cosignée par une trentaine de personnalités du monde LGBTI appelant à voter pour la liste de Ian Brossat, la tribune porte quatre grandes revendications :

  • Le droit au mariage pour les couples homosexuels dans tous les pays de l’UE ;
  • La reconnaissance des droits des personnes trans dans tous les pays de l’UE ;
  • L’ouverture de la PMA à toutes les femmes et aux personnes trans dans tous les pays de l’UE ;
  • L’application de la clause de la personne LGBTI la plus favorisée : niveler par le haut les droits des femmes et des LGBTI en sélectionnant les lois les plus protectrices et favorables dans chacun des États-membres pour les faire bénéficier à tou te·s les citoyen·ne·s de l’Union européenne.

Le texte appelle à se mobiliser contre les droites ultraconservatrices et leurs politiques rétrogrades prônant un retour à un système traditionnel patriarcal, où les femmes et les personnes LGBTI sont considéré·e·s comme des citoyen·ne·s de seconde zone – quand ils et elles ne sont pas criminalisé·e·s.

Une militante lesbienne et féministe insatiable

En tant que militante lesbienne et féministe, Amandine Miguel porte sans relâche la lutte féministe dans les luttes LGBTI. Dès son arrivée à Paris, elle devient en 2007 membre de l’équipe de Cineffable, le Festival international du film lesbien et féministe de Paris. En 2012, elle rejoint Osez le féminisme (OLF) dans le cadre de la campagne « Égalité 2012 » qui interpelle les candidat·e·s à l’élection présidentielle sur les enjeux féministes. Elle devient rapidement membre du conseil d’administration et responsable du groupe LGBT. En 2013, elle représente OLF au sein de l’Inter-LGBT.

2013 est une année historique pour les droits des LGBTI en France avec l’ouverture du mariage et de l’adoption pour tou·te·s (mais malheureusement le recul de la PMA pour toutes). Amandine Miguel y prend une part très active. Elle devient porte-parole de l’Inter-LGBT en charge de la Visibilité lesbienne et membre du conseil d’administration. Elle sera ensuite porte-parole généraliste de l’Inter-LGBT jusqu’en 2016. En parallèle, elle est membre active de FièrEs, l’association féministe lesbienne, bie et trans. Elle cofonde deux collectifs dédiés à la visibilité lesbienne : Gouinement lundi : la radio lesbienne et féministe (sur Fréquence Paris Plurielle - 106.3 FM) et le Lesbotruck : le char lesbien de la Marche des fiertés LGBT de Paris.

Candidate aux élections européennes sur la liste de l’Europe des gens, elle entend porter les luttes LGBTI dans la campagne.

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus