Élections européennes, retrouvez notre campagne europedesgens.fr

Publié le 06/02/2019 par PCF

Gillets jaune et mobilisations sociales et démocratiques

Depuis des mois, les colères sociales montent dans tout le pays et, avec elles, une forte exigence de changements démocratiques.

La question de l’argent et de son utilisation est au cœur des enjeux. Un point de rupture est atteint face à la politique d’Emmanuel Macron, faite de mépris, de soumission aux plus riches et au grand capital. Nous soutenons les revendications majoritaires qui émergent et rejoignent nos combats pour la hausse des salaires, du Smic et des pensions, pour la justice fiscale et le rétablissement de l’ISF, pour les services publics, pour la démocratie.

Depuis maintenant un an, de nombreuses mobilisations se succèdent. Retraité·e·s, agriculteurs·trices, cheminot·e·s, blouses blanches des hôpitaux, des maternités et des Ehpad, étudiant·e·s, lycéen·ne·s, enseignant·e·s et stylos rouges, robes noires, psychiatrie, maires ruraux, maires de banlieue et élu·e·s locaux, sinistré·e·s de Marseille, salarié·e·s d’Alstom, de Renault, d’EDF, usagers et salarié·e·s des services publics, chômeurs·euses et précaires, militant·e·s pour l’environnement et la justice climatique, etc., exprimant la colère, l’action et la volonté de se faire entendre, l’exigence d’une nouvelle société et de moyens pour y parvenir. Le mouvement des gilets jaunes, qui a éclaté comme une révolte populaire, s’enracine et se structure dans le pays.

Ce mouvement mêle des exigences de justice sociale et fiscale, la colère des territoires oubliés de la République, un rejet de la confiscation démocratique du pouvoir et, non sans confusion, du « système politique ». Nous soutenons ce qu’il porte en lui de mise en accusation des logiques inégalitaires actuelles. Le mouvement a déjà contraint le pouvoir à de premiers reculs. La crise politique est inédite.

(Le CN) appelle les communistes à amplifier leur engagement dans ces mobilisations, à être à l’écoute, à favoriser l’expression populaire et l’engagement citoyen, à pointer les responsabilités politiques, celles des entreprises du Medef, à porter nos propositions pour faire grandir des solutions. Il s’agit de travailler à une union populaire victorieuse, en renouvelant la gauche et ses idées. Samedis des gilets jaunes, manifestations pour le climat, mobilisations syndicales, luttes de tous ordres pour le pouvoir d’achat et l’emploi, l’accès à la santé, la justice sociale et fiscale, les services publics, nous en serons à chaque fois.

Extrait de la résolution du Conseil national du 26 janvier

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus