Accueil

Lancement de la convention sur le projet - Introduction de Marc Brynhole

le 01 June 2015

Lancement de la convention sur le projet - Introduction de Marc Brynhole

Indroduction de Marc Brynhole lors de la journée de lancement de la convention sur le Projet - 20 mai 2015 au siège du PCF.

Charte du FDG Allemagne

le 20 May 2015

Charte du FDG Allemagne

Vous souhaitez militer avec nous, participer aux réunions, nous aider... Voici la charte du FDG Allemagne

Au Travail - journal de la commission Travail - emploi du PCF - mai 2015 : dialogue social ou démocratie sociale?

le 19 May 2015

Au Travail - journal de la commission Travail - emploi du PCF - mai 2015 : dialogue social ou démocratie sociale?

Après l’échec de la négociation en janvier dernier, le gouvernement reprend la main et présente un projet de loi, destiné, selon lui, à rendre le dialogue social plus vivant et plus efficace et à assurer la repré sentation de tous les salariés. Une commission régionale interprofessionnelle pour les TPE serait ainsi mise en place au niveau des 13 grandes régions, mais dont les représentants des salariés n’auraient aucun droit d’ingérence dans la marche des entreprises. Le nombre des obligations d’information et de consultation des représentants du personnel passerait de 17 à 3. Le patronat pourrait, par un accord d’entreprise, remplacer les négociations annuelles obligatoires par des négociations triennales. Enfin la délégation unique du personnel regrou pant le comité d’entreprise et les délégués du personnel, mais aussi le CHSCT, serait étendue aux entreprises de 200 à 300 salariés, et pourrait même l’être aux plus importantes, par voie d’accord collectif majoritaire, donnant ainsi moins de droits et de capacité d’agir aux représentants des salariés.

Répondre aux exigences écologiques, faire les choix industriels qu’imposent un nouveau mode de développement, privilégier l’efficacité sociale et économique plutôt que la compétitivité, le développement des connaissances et compétences dans l’activité de travail plutôt que la financiarisation des activités… supposent la remise en cause du monopole des actionnaires sur les choix de gestion. Il est urgent de permettre à tous les salariés et à leurs représentants d’intervenir sur le contenu et l’organisation du travail et sur les orientations stratégiques de l’entreprise.

Mais pour sortir de la crise, plutôt que d’une loi sur le dialogue social qui cherche à affaiblir les institutions représentatives du personnel et à inverser la hiérarchie des normes en donnant à l’accord d’entreprise priorité sur les règles légales, ce dont nous avons besoin c’est de la mise en place d’une vraie démocratie sociale.

Véronique Sandoval
responsable du secteur Travail-Emploi
contact : vsandoval@pcf.fr

Grand Marché Transatlantique

le 20 April 2015

Grand Marché Transatlantique

Vous pouvez télécharger l'affichette et le questionnaire en pdf sur la page ACTU

Les communistes de Narbonne s'expriment!

le 05 April 2015

Les communistes de Narbonne s'expriment!

[La Bridoire] Compte-rendu réunion de section 31/03/15

le 04 April 2015

[La Bridoire] Compte-rendu réunion de section 31/03/15

Compte-rendu de la réunion de section du 31 mars 2015.

  • analyse des élections départementales
  • vie de la section

La Grève du dimanche !

le 01 April 2015

Depuis février 2014 jusqu'à aujourd'hui avril 2015, dans les Stades, Piscines et Gymnases de la Mairie de Paris, L'intersyndicale des personnels ouvriers est en Grève !

Ils luttent et veulent être entendus depuis un an par la Mairie de Paris pour la revalorisation de leur Prime dominicale !

 

 

Revue de presse

le 25 March 2015

Le pcf tient bon dans le Val-de Marne par Vives Agnès dans -Le Parisien-
   Le bastion communiste du Val-de-Marne semble avoir résisté aux assauts de la droite. « Le naufrage qui nous avait été annoncé n’a pas eu lieu », savoure Fabien Guillaud-Bataille, secrétaire départemental du PCF. Très tôt dans la soirée, le secrétaire national, Pierre Laurent, prédisait d’ailleurs sur France 3 que « les tendances nationales laissent à penser qu’on pourrait conserver le Val-de-Marne ».
   Dirigé par un président PCF depuis 1976, ce département, le dernier de la « ceinture rouge » parisienne, pouvait basculer : la gauche partait divisée, la droite et le centre unis, face à un FN en progression. De quoi laisser espérer « une victoire historique » pour la droite. Mais l’électorat de gauche semble s’être largement mobilisé. avec une participation hier soir à 49,9 % (36,1 % en 2011).
  Les fiefs communistes n’ont pas tremblé, comme Ivry et surtout le canton de Champigny où se représentait le président PCF sortant. Christian Favier se qualifie haut la main pour dimanche prochain avec 45,6 %. Le PCF arrive deuxième à Villejuif, bastion communiste qui avait basculé à droite aux municipales, mais où la gauche était très divisée. Pour autant, la droite ne s’avoue pas vaincue. « On se qualifie dans la quasi-totalité des seconds tours, on va se battre jusqu’au bout », promet le patron de l’UMP 94, Christian Cambon. De son côté, le FN, présent dans les 25 cantons, réussit à se retrouver au second tour dans cinq cantons.
 
Thomas Guénolé, politologue tire les enseignements du premier tour des élections départementales sur -Le point.fr -
   La leçon qui ne sera pas relevée par la plupart des commentateurs et des analystes, c'est que l'abstention aura été de 5 sur 10 en moyenne, mais de 7 sur 10 chez les jeunes et les plus pauvres. Illustration : en Seine-Saint-Denis, département plus jeune et plus pauvre que la moyenne, la participation chute à 25-30 % au lieu de 50 % en moyenne nationale. C'est très grave. Les jeunes et les plus pauvres sont en décrochage civique. Politiquement, c'est un signe de décomposition de la cité.

Départementales 2015 - Liste des candidats présentés et soutenus par le PCF

le 05 March 2015

Départementales 2015 - Liste des candidats présentés et soutenus par le PCF

Humanité Dimanche. Numéro spécial élections départementales

le 04 March 2015

Au sommaire

Redécoupage, mode de scrutin : quels sont les changements et leurs conséquences ?

  • Les enjeux parti par parti, la carte des départements qui risquent de bascule
  • Les 5 raisons d'avoir des élus du Front de gauche.
  • Des élus départementaux pour quoi faire ?
  • Les nouvelles compétences des départements dans le cadre de la réforme territoriale.
  • Interviews des présidents des CG du Val-de-Marne et de l'Allier.