Accueil

La Dépêche de l'Aube

le 01 August 2014

La Dépêche de l'Aube

TELECHARGEZ LA DEPECHE DE L'AUBE  du 1er août 2014

Si ce numéro vous plait, abonnez-vous  !  

1 an, 52 numéros, 30 €, frais de port offerts

La Dépêche de l’Aube, 22ter, avenue Anatole-France, 10000 - TROYES - 03 25 73 32 82

Le mouvement pour la Paix en Palestine réussit son rassemblement-Texte d'Yvette Cesbron - Creil, 24 juillet 2014

le 24 July 2014

Le mouvement pour la Paix en Palestine réussit son rassemblement-Texte d'Yvette Cesbron - Creil, 24 juillet 2014

Front de Gauche du Mâconnais-Clunisois

le 22 July 2014

Front de Gauche du Mâconnais-Clunisois

 

"Pour la justice, un budget à la hauteur des besoins"

Communiqué du Front de Gauche du Mâconnais-Clunisois :

"Devant les menaces qui pèsent sur l'Aide Juridictionnelle, les avocats du barreau de Mâcon ont répondu en nombre et à plusieurs reprises à l'appel national à la grève. Le Front de gauche du Mâconnais-Clunisois considère que cette lutte est juste.

La politique de restriction des dépenses publiques conduite par le gouvernement Valls frappe chaque jour plus fort. Ainsi l'Aide Juridictionnelle à laquelle ont accès les neuf millions de Français les plus pauvres est menacée. C'est pourtant le garant de l'accès de tous à une politique équitable.

Tandis que le nombre de justiciables relevant de l'Aide Juridictionnelle augmente régulièrement (+ 3,7% de 2011 à 2012), les dotations de l'Etat diminuent (- 9,3% de 2012 à 2013). Le président de la conférence des bâtonniers a raison de dire : « il faut trouver une solution pérenne pour garantir l'accès au droit des citoyens ».

Or en 2014 le budget rectifié de la Justice a baissé de 73 millions d'euros. La seule solution que propose l'Administration Centrale du ministère de la Justice c'est d'instaurer une taxe sur le chiffre d'affaires des cabinets d'avocats. D'une part c'est discriminatoire à l'égard des cabinets les plus fragiles (pour certains avocats, les personnes ayant droit à l'Aide Juridictionnelle représentent plus de 50% de leur clientèle). D'autre part l'Aide Juridictionnelle repose déjà en grande partie sur la profession. Le Syndicat des Avocats de France a calculé que « chaque avocat donne en moyenne, à perte, près de 220 heures pour la défense des plus précaires ». Comme l'a déclaré le bâtonnier du barreau de Mâcon « si les avocats ne sont plus payés, ils ne défendront plus les clients les plus pauvres. On se dirige vers une justice à deux vitesses. »

Des solutions existent au-delà des gesticulations, à propos des professions réglementées, du ministre Montebourg qui essaie de faire croire qu'il pourrait avoir une politique différente de celle du gouvernement auquel il appartient. L'Aide Juridictionnelle doit être véritablement reconnue. Le Conseil National du Barreau réclame au moins un doublement du tarif en vigueur. Pour financer cette augmentation, le Syndicat des Avocats de France propose une taxe sur le chiffre d'affaires généré par les contrats de protection juridique souscrits dans le cadre des assurances.

Le Front de gauche estime quant à lui que le pays doit refuser le dogme de la réduction de la dépense publique. Même Montebourg, en déclarant « je lance un appel aux patrons, les Français vous soutiennent en faisant le sacrifice historique de 40 milliards », reconnaît implicitement que le gouvernement saigne le peuple pour enrichir le grand patronat. Les inégalités explosent. Par exemple, en 2013, les 500 plus grandes fortunes professionnelles de France ont vu leurs revenus augmenter de 15%. La Justice, comme les autres services publics existants ou à créer, doit assurer les conditions de l'égalité et de la citoyenneté. Le pays doit lui donner des moyens à la hauteur de ses besoins. Pour cela il faut partager les richesses. Si la France est plus riche que jamais, jamais cette richesse n'a été aussi peu partagée." 

Vol spécial. Etrangers en voie d’expulsion, film de Fernand Melgar (Suisse)

le 13 July 2014

Un documentaire passionnant, à voir sur ARTE

Mardi 15 juillet à 22h10

Rediffusion jeudi 17 juillet à 8h55

Le documentariste Fernand Melgar a pu filmer pendant neuf mois le quotidien d'un centre de rétention, à Frambois en Suisse. Il dévoile les conditions de détention et d'expulsion inhumaines que subissent les sans-papiers. Un réquisitoire implacable contre une politique migratoire de plus en plus absurde et indigne.

Le film sera suivi de Le monde est comme ça « Vol spécial » - que sont-ils devenus ?

Un an après "Vol spécial", Fernand Melgar retrouve les détenus expulsés dans leurs pays d'origine pour faire le point sur leur situation actuelle, souvent désespérée.

RÉFORME TERRITORIALE : la forme et LE FOND

le 07 July 2014

Un Président qui navigue à vue semble soudain pris d’une frénésie de réformes. Il veut supprimer nombre d’assemblées d’élus locaux (départements, près de la moitié des régions) et enlever aux survivants tous les moyens financiers transférés derechef au bon vouloir des préfets et du gouvernement.

Ces réformes considérables annoncées par voie de presse seraient faites sans consultation des élus concernés, ni même du Parlement pourtant constitutionnellement responsable du fonctionnement des collectivités locales.

Cette révolution dans l’organisation séculaire des structures du territoire est officiellement faite au nom d’économies présentées comme inévitables. Ces considérations purement comptables sont le niveau zéro de la politique et, qui plus est, à rebours de la mode récente de multiplication des niveaux territoriaux (régions, communautés d’agglomérations, pays,…). Tant qu’à rester dans ce raisonnement, proposons au Président de ramener le nombre de régions à une seule qu’on baptiserait « France ».

En fait, il s’agit essentiellement de structurer l’espace en fonction des objectifs définis par Bruxelles pour une Europe des régions. On détruit ainsi une vision de la Nation définie au travers de la Révolution française, où les départements étaient destinés à permettre l’égalité des citoyens devant l’espace et les services publics.

Un Président isolé, électoralement défait et affaibli, tente d’imposer au peuple français et à ses élus des bouleversements fondamentaux dans les acquis républicains et l’administration du bien public.

Il continue, avec mépris, à placer les élus de toutes tendances « dans la seringue » à la veille des vacances parlementaires.

Il n’est pas dit que les assemblées d’élus locaux, fortes de mandats renouvelés, menacées dans leur existence, harcelées par les préfets, l’acceptent sans en délibérer.

Ce serait à bon droit qu’elles pourraient en saisir directement leurs électeurs car elles sont maintenant directement menacées d’être arbitrairement privées des moyens de satisfaire leurs mandats et de leur « compétence générale ».

SOURCE : Association pour une Constituante

Le Petit Echo - N°23

le 04 July 2014

Le Petit Echo - N°23

EDITO

à toutes celles et à tous ceux qu'Hollande a déçus

LE 18e QUARTIER

débat sur le service public

LA VIGNETTE DE FIDELE CASTOR

repeindre la compétitivité

ET AUSSI :

- réhabiliter la Commune et les Communards

- la chanson du mois

 

Le Petit Echo - N°24

le 04 July 2014

Le Petit Echo - N°24

EDITO

2014, une échéance cruciale pour les Parisiens

LE 18e QUARTIER

points de diffusion de l'Humanité

LA VIGNETTE DE FIDELE CASTOR

Don Quichotte et Sang-Chaud vont-ils jouer à la guerre ?

ET AUSSI :

- débat : le souci du quotidien

- la chanson du mois

 

Le Petit Echo - N°25

le 04 July 2014

Le Petit Echo - N°25

EDITO

la supercherie de l'écotaxe

LE 18e QUARTIER

la fête des vendanges, Jaurès et les Communistes

LA VIGNETTE DE FIDELE CASTOR

fiers de notre compétitivité en matière de pauvreté

ET AUSSI :

- municipales : quelques points du programme

- cinéma

- extraits d'un poème d'Aragon

 

Le Petit Echo - N°26

le 04 July 2014

Le Petit Echo - N°26

EDITO

non à l'augmentation de la TVA le 1er janvier 2014

LE 18e QUARTIER

- grève illimitée au bureau de poste de Paris Château-Rouge

- Gibert Joseph à Barbès

LA VIGNETTE DE FIDELE CASTOR

le retour du plombier polonais

ET AUSSI :

- le mode de scrutin des municipales des 23 et 30 mars 2014

- la chanson du mois

 

Le Petit Echo - N°28

le 04 July 2014

Le Petit Echo - N°28

EDITO

la société change, et c'est tant mieux

LE 18e QUARTIER

programme municipal

ET AUSSI :

- communistes et socialistes

- finalement, qu'est-ce que le communisme ?

- de qui se moque-t-on ?

- la chanson du mois