Soutenez le PCF et ses luttes : Souscrivez !

Publié le 17/04/2019 par PCF

Boulazac (Dordogne) : la dynamique de campagne

Nous le savions déjà avant cette soirée, quelque chose est en train de se passer autour de la liste conduite par Ian Brossat. Des camarades mobilisé·e·s, fier·e·s de leur liste, et partout des gilets jaunes en passant par les gilets rouges, des gens intéressés par les 55 000 tracts distribués en 3 semaines pour ce meeting. Au-delà des 3,5 % auxquels nous sommes cantonnés dans les sondages, c’est l’intérêt et l’envie de discuter qui nous ont surpris chez ces personnes qui avant auraient passé leur chemin.

Nous attendions 350 personnes, nous étions finalement plus de 500, avec des citoyens que nous ne croisons que rarement. C’est avec un accueil chaleureux du maire de Boulazac que nous avons inauguré la soirée. Puis l’intervention de 2 de nos candidats (Nathalie Fabre et Arthur Hay) et en clôture un discours de Fabien Roussel qui, nous avons pu le mesurer à la fin et depuis quelques jours, a conquis la salle.

Ce meeting n’était, pour nous Périgourdins, pas une fin en soi. Plutôt une manière de faire connaitre nos candidats, nos propositions et de booster les camarades, les sympathisants pour la dernière ligne droite de cette belle campagne que mène cette liste, qui rassemble et qui ressemble à notre société.

Nos candidats, représentent la gauche, la vraie, celle qui osera plonger son regard dans celui de l’adversaire et qui ira arracher le pouvoir au capital, partout où il s’exerce.

À la fin du meeting, la cohérence de nos propositions a permis un débat serein, que ce soit à la buvette ou au coin restauration. Parce que nous sommes les seuls à lier la question écologique à la question des services publics et de leur développement. C’est aussi la seule liste qui lie la question de la démocratie en Europe à la paix dans le monde et à la sortie de l’OTAN. Nous sommes aussi les seuls à avoir eu un discours clair sur l’accueil des réfugiés, ceux que l’on appelle les migrants, quand d’autres s’adonnaient à des errements coupables.

Autant d’arguments qui font mouche, puisqu’au final des citoyens, des sympathisants, qui ne sont habituellement pas dans nos sections, sont repartis avec 16 000 tracts pour aller voir leurs voisins, leurs amis, leurs familles, pour appeler à voter pour notre liste. Nous en avons profité pour faire des appels à voter, vidéos et photos, qui sortiront très prochainement. C’est aussi 7 adhésions le soir même.

Cette dynamique nous la ressentons depuis le dernier congrès. En effet, la venue de Fabien nous donne la confirmation qu’il s’est passé quelque chose au congrès d’Ivry. C’est la confirmation aussi que s’affirmer en tant que communistes, qu’expliquer notre visée, loin de nous isoler, nous permet de rassembler et d’aller au contact de personnes qui ne discutaient plus avec nous.

La route est encore longue, l’élection européenne n’est qu’une étape dans notre reconstruction. Mais si nous nous mettons toutes et tous au boulot, alors nous pouvons créer la surprise. Faisons-le !

Julien Chouet, secrétaire départemental de la Dordogne du PCF.

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus