Soutenez le PCF et ses luttes : Souscrivez !

Publié le 02/10/2019 par PCF

La rentrée du MJCF

Le MJCF a un nouveau secrétaire général. « Je m’appelle Léon DEFFONTAINES, J’ai 23 ans, je suis originaire d’Amiens dans la Somme. Le 2 juin 2019 j’ai été élu secrétaire général du Mouvement des jeunes communistes de France (MJCF). J’ai adhéré au MJCF en 2013 à l’âge de 17 ans. J’ai occupé le poste de coordinateur départemental de la fédération de la Somme de 2016 à 2018. »

Une Fête de l’Humanité réussie, synonyme d’une rentrée qui démarre bien

Cette année, le MJCF a décidé de concentrer son activité de la Fête sur sa campagne pour la paix en Palestine et la libération de Marwan Barghouti. Le stand national était aux couleurs de la Palestine et les jeunes communistes ont arpenté l’ensemble des allées de la Fête avec leur pétition pour la libération de ce dernier. Cette pétition a été très bien reçue sur toute la Fête, de nombreux jeunes ont signé la pétition, et la Fête a été le moment majeur pour lancer cette bataille. La présence massive des jeunes communistes a permis au Mouvement de se renforcer. En plus des milliers de contacts via les pétitions, ce n’est pas moins de 200 jeunes qui ont fait le choix d’adhérer au Mouvement des jeunes communistes de France sur le week-end.

L’éducation : un enjeu central chez les jeunes pour cette rentrée

Avec les résultats de Parcoursup, la réforme du baccalauréat, la réforme de la filière professionnelle, de nombreux jeunes sont laissés pour compte. Les jeunes ont besoin plus que jamais de voir qu’une autre éducation est possible.

C’est dans ce sens que les jeunes communistes ont décidé d’axer à la rentrée une de leur campagne autour des questions d’éducation. Au-delà de la simple contestation aux réformes en cours, l’idée est d’être force de proposition en mettant en avant quelques revendications. Celles-ci ont pour objectif de faire écho aux réalités concrètes que vivent les jeunes, et aux difficultés induites par les différentes réformes Blanquer.

Les jeunes communistes ont été présents dès les premiers jours de la rentrée devant les lieux d’enseignement pour porter cette campagne. Celle-ci trouve un très bon écho sur le terrain. Elle permet au MJCF de se renforcer sur les lieux d’enseignements, particulièrement sur les lycées.

Palestine : liberté pour Marwan Barghouti !

En plus de la bataille autour de l’éducation, le MJCF a également une campagne internationale autour de la paix en Palestine. Les animatrices et animateurs du Mouvement ont décidé d’axer cette campagne autour de la libération des prisonniers politiques palestiniens et particulièrement celle de Marwan Barghouti. Souvent présenté - à raison - comme le Mandela palestinien, sa libération est un élément essentiel pour initier un processus de paix en Palestine

Cela rappellera sûrement à nombre d’anciens jeunes communistes la lutte menée dans les années 80 pour la libération de Mandela en Afrique du Sud. L’objectif est de rendre Marwan Barghouti, les prisonnières et prisonniers politiques palestiniens visibles, d’imposer notre revendication dans le débat public, de mettre la pression sur le gouvernement français et de renforcer la solidarité et la coopération internationale avec le peuple palestinien.

Le MJCF a profité de la Fête de l’Humanité pour lancer cette campagne. Les jeunes communistes étaient massivement présents dans l’ensemble des allées de la Fête pour proposer de signer la pétition exigeant la libération de Marwan Barghouti. Des milliers de jeunes ont signé la pétition pour l’occasion.

Les jeunes communistes dans les manifestations pour le climat

La rentrée a bien évidemment été marquée par la reprise des manifestations des jeunes pour le climat. Depuis le début de l’année civile des centaines de milliers de jeunes à travers le monde manifestent pour dénoncer l’inaction des gouvernements face au réchauffement climatique. Dans de nombreuses villes, les jeunes communistes font partie des organisateurs, voire même sont à l’initiative de ces mobilisations.

Dans un moment où ces manifestations manquent cruellement de perspectives politiques concrètes, les jeunes communistes ont un rôle déterminant. En plus d’organiser les cortèges, le MJCF est force de proposition, d’une part en pointant l’incompatibilité entre la société capitaliste et la préservation de l’humanité, d’une autre part en posant des revendications concrètes qui entrent en contradiction directe avec les politiques du gouvernement.

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus