Soutenez le PCF et ses luttes : Souscrivez !

Publié le 06/11/2019 par PCF

Le MJCF fête ses 99 ans et prépare son centenaire

Le 1er novembre 1920, les jeunesses socialistes réunies en congrès à la Bellevilloise votent avec une écrasante majorité pour l'adhésion à l'Internationale communiste des jeunes. Cette date marque la création de ce qui deviendra par la suite le Mouvement des jeunes communistes de France (MJCF). Deux mois après, le 25 décembre 1920, lors du Congrès de Tours, la SFIO a suivi le même chemin que celui emprunté par les jeunes et sera alors créé le Parti communiste français (PCF).

Pendant 99 ans, le MJCF a été de toutes les luttes contre l'injustice et pour la construction d’une société éliminée à tout jamais de l’exploitation. C’est ainsi que le MJCF a participé en 1936 aux grandes grèves du Front populaire, que par la suite le mouvement s’est organisé dans la Résistance et cela dès les premiers jours de l’occupation. C’est dans cette soif de justice sociale que le MJCF a participé à tous les mouvements sociaux de ces dernières décennies : Devaquet, lutte contre le CPE, Loi travail, jusqu’à la lutte contre Parcoursup très récemment. Autant de mouvements qui, sans le MJCF, n’auraient pas eu autant de jeunes dans les rues.

L’Histoire du MJCF est intimement liée avec celle des luttes internationalistes. De la lutte contre la guerre du Rif dans les années 20 jusqu’à la lutte pour la paix en Palestine, en passant bien évidemment par la lutte pour la décolonisation, à commencer par la guerre d’Algérie dans les années 60, de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud et la libération de Mandela, et aujourd’hui dans la lutte pour la libération de Marwan Barghouti. Le MJCF s’est battu et se bat encore contre l’impérialisme et pour la liberté des peuples.

99 ans après, la JC toujours présente sur le territoire

Il y a quelques mois, Le Figaro a publié un article avec pour titre : “Le communisme, ce cadavre qui bouge encore… hélas”. N’en déplaise aux journalistes du Figaro, le communisme n’est pas mort, il est même bien vivant, notamment chez les jeunes. Le MJCF est aujourd’hui très présent sur l’ensemble du territoire et reste, de loin, la première organisation de jeunesse en France.

Le MJCF se structure autour de deux campagnes : la campagne internationale autour de la paix en Palestine, axée cette année sur la libération de Marwan Barghouti et de l’ensemble des prisonniers politiques palestiniens. Tout comme la JC a été le fer de lance lors de la lutte pour la libération de Mandela dans les années 80, le mouvement lutte pour la libération de Marwan Barghouti. L'objectif est de rendre Marwan Barghouti, les prisonnières et prisonniers politiques palestiniens visibles et de mettre la pression sur le gouvernement français pour qu’il exige sa libération.

La campagne pour la satisfaction des besoins et aspirations des jeunes, face au capitalisme et au patriarcat, porte cette année sur deux enjeux : l’éducation et les transports. Blanquer a mis en place ce que Devaquet avant lui n’avait pas réussi à faire. Face à ces réformes, les jeunes ont besoin plus que jamais de voir qu’une autre éducation est possible. L’axe transports répond directement aux besoins et aspirations des jeunes de se déplacer et de préserver l’environnement.

En pleine préparation du centenaire

Depuis la Fête de l’Humanité 2019, le MJCF prépare son centenaire qui aura lieu l’année prochaine.

Cette plongée dans l'Histoire du mouvement sera l'occasion d'en renforcer l'unité et l'attrait pour les jeunes de France. L’idée n'est pas de faire de ce temps historique un temps de bilan politique d'une organisation qui aurait atteint la fin de son parcours, bien au contraire. L’organisation de ce centenaire a deux objectifs. Premièrement, faire vivre la mémoire du MJCF, des luttes de ces femmes et hommes qui ont façonné son histoire. Deuxièmement, renforcer l’attrait du MJCF auprès des jeunes. Le centenaire ne sera pas un temps de renfermement sur soi mais bien d’ouverture. Les différents temps du centenaire organisés aussi bien nationalement que localement seront tout autant d’occasions de faire rayonner le MJCF à travers la jeunesse.

Le centenaire prendra diverses formes. Une exposition retraçant l'Histoire du mouvement à travers ses luttes les plus emblématiques, ainsi que la chronologie des différentes formes qu’a pris le mouvement. De nombreux nouveaux objets seront créés, d’anciens matériels de la JC seront de nouveau tirés. De nombreux temps forts seront organisés tout au long de l’année 2020. Avec un événement central dans ce centenaire, le 1er novembre, date anniversaire du mouvement où sera organisé un événement sur toute la journée ouvert au plus grand nombre, rassemblant aussi bien les anciennes que les nouvelles générations.

Léon Deffontaines, secrétaire général du MJCF.

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus