Accueil

Hommage à Olga Bancic

le 13 May 2018

Hommage à Olga Bancic

Hommage à Olga Bancic

Carine Petit
Maire du 14• arrondissement de Paris
Hermano Sanches-Ruivo
Conseiller de Paris, délégué à l'Europe; Conseiller délégué auprès de la Maire du 14e aux affaires européennes, aux anciens combattants et à la mémoire.
Le Conseil d'arrondissement
Vous prient de bien vouloir assister à la cérémonie
EN HOMMAGE A OLGA BANCICLE J EUDI 17 MAI 2018 A 11H30
Devant la plaque apposée en sa mémoire sur l'immeuble qui fut son dernier domicile 114 rue du Château

Service public: NON à la privatisation/dégradation! Tous concernés! Avec Didier Le Reste

le 08 April 2018

Service public: NON à la privatisation/dégradation! Tous concernés! Avec Didier Le Reste

Le 32! Café politique vendredi 13 avril 2018 18h30

Service public: NON à la privatisation/dégradation!
TOUS CONCERNÉS!

Le projet de changement de statut de la SNCF en société anonyme et de mise en concurrence généralisée du rail aurait pour conséquence la fermeture de lignes, la dégradation du réseau déjà vétuste faute d'entretien et des prix des billets en augmentation. Si de telles mesures régressives passaient, cela dégraderait les conditions de travail en général et pas seulement celles des cheminots. Car le gouvernement annonce clairement sa volonté de privatiser des pans entiers du service public et s'attaque aux personnels des EHPAD, hospitaliers, postiers, inspecteurs du travail, retraités, agriculteurs, enseignants, étudiants, chômeurs, fonctionnaires,salariés du privé.

Pour en parler, nous recevons
Didier Le Reste, conseiller communiste de Paris, ancien secrétaire de la fédération CGT des cheminots

Entrée libre.

Le «32!» Café Politique de la Section PCF du 14ème
32 rue Saint Yves 75014 Paris
Métro Alésia
http://paris14.pcf.fr
https://www.facebook.com/pcfparis14

LE PCF 67 APPELLE A VOTER MASSIVEMENT POUR NOUVEAU CAP POUR SCHILICK

le 06 April 2018

LE PCF 67 APPELLE A VOTER MASSIVEMENT POUR NOUVEAU CAP POUR SCHILICK

LE PCF 67 APPELLE A VOTER MASSIVEMENT POUR NOUVEAU CAP POUR SCHILICK

A la suite d’une crise sans précédent, des élections municipales anticipées sont organisées les 8 et 15 avril 2018 à Schiltigheim. 

Pour les Schilickois-es, c’est l'occasion de tourner la page du tandem de droite « Ball-Kutner » et de faire émerger une autre politique municipale au service des habitants et non des promoteurs immobiliers.

 

La Fédération du Bas-Rhin du Parti Communiste Français appelle les Schilickois-es à voter massivement pour la liste " Nouveau Cap pour Schilick " conduite par Nathalie Jampoc-Bertrand et Antoine Splet.
 

Cette liste citoyenne de la gauche et de l'écologie défend un programme ambitieux pour faire de Schiltigheim une "ville verte, ouverte, populaire et solidaire" autour de propositions concrètes dans le cadre d'une démocratie particip'active renouvelée.
 

Dans un contexte de mobilisation sociale, la liste "Nouveau Cap pour Schilick" montre que le rassemblement des forces de progrès est possible. " Nouveau Cap Pour Schilick" est la seule liste qui réunit toutes les familles de la gauche : des citoyens sans attache partisane opposé-es à la politique d’E. Macron (plus de la moitié des colistiers !), des ami-es de Benoît Hamon, des socialistes de gauche, des militant-e-s attaché-e-s à la démarche du Front de gauche, des insoumis unitaires, des militant-es associatifs et syndicaux qui se reconnaissent dans les idées du progrès social et écologique et bien entendu des militants communistes.
 
Pour toutes ces raisons, nous appelons les Schilickois-es à se mobiliser le 8 Avril prochain pour créer l'espoir à gauche et enfin changer de cap pour une ville qui mérite mieux que le tandem de droite sortant.
 

Hülliya TURAN
Secrétaire départementale

 

PARIS CAUSE FORMATION N°6

le 03 April 2018

PARIS CAUSE FORMATION N°6

Tract Manifestation 22 mars 2018

le 28 March 2018

Tract Manifestation 22 mars 2018

Rail com mars 2018 : Journal des cheminots communistes

le 28 March 2018

Rail com mars 2018 : Journal des cheminots communistes

Mon train: j'ytiens

le 28 March 2018

Mon train: j'ytiens

Présentation du livre «Irréductibles Sahraouies, femmes et hommes et Résistance» par son auteure Michèle Decaster

le 25 March 2018

Présentation du livre «Irréductibles Sahraouies, femmes et hommes et Résistance» par son auteure Michèle Decaster

Le 32! Café politique vendredi 30 mars 2018 18h30

Présentation du livre «Irréductibles Sahraouies, femmes et hommes et Résistance»

45 ans d’Histoire du Sahara occidental, racontés par ceux qui l’ont vécu dans la Résistance à l’occupation coloniale. Dans l’ouvrage d’une soixantaine de récits de vies, ces grands témoins de trois générations confient leurs souvenirs  d’enfance, leur prise de conscience, les formes de Résistance pacifique et la répression coloniale qui ne peut étouffer la voix d’un peuple à exiger son droit imprescriptible à l’autodétermination.

Michèle Decaster, militante de l’AFASPA présentera  son livre avec un support diaporama et en présence de Oubbi Bouchraia représentant du Front Polisario en France.

À l’issue du débat vous pourrez déguster bissap, thé à la menthe ainsi que des spécialités d’Afrique de l’Est réalisées par nos amies djiboutiennes.

Ce Café Politique est aussi une contribution à la Semaine Anticoloniale 2018

Entrée libre.

Le «32!» Café Politique de la Section PCF du 14ème
32 rue Saint Yves 75014 Paris
Métro Alésia
http://paris14.pcf.fr
https://www.facebook.com/pcfparis14

Forum sur l’avenir de l’Afrique Les associations du 14ème s’engagent!

le 18 March 2018

Forum sur l’avenir de l’Afrique Les associations du 14ème s’engagent!

Forum sur l’avenir de l’Afrique
Les associations du 14ème s’engagent!

Samedi 24 mars
14h30 - 19h
Mairie du 14ème
Salle des mariages
2 place Ferdinand Brunot

Le 14ème est un arrondissement ouvert sur le monde!
Les Africains y sont très présents dans leur diversité d’origines et de profils.
A leur côté, l’avenir de l’Afrique se joue aussi dans l’action des associations de solidarité du 14ème. La demi-journée proposée vise à rassembler les Africains du 14ème et leurs soutiens pour débattre de l’Afrique de demain et échanger sur les projets qui pourraient contribuer à son développement, ici et là-bas.
L’objectif: trouver un chemin pour que les dominations qui étouffent ce continent soient enfin levées, comme nous y invitent les grandes figures des indépendances africaines.

Programme:

14h30: Accueil du public
14h55: Mot de bienvenue par Mme la Maire Carine Petit
15h00: Discussion sur la situation de l’Afrique francophone et
             les pistes pour son développement, introduite par
             Kako Nubukpo, économiste et ancien ministre du Togo
16h30: Pause musicale par Nelly Pouget,
             saxophone et instruments traditionnels africains
16h45: Echange entre associations et habitants
            sur les actions concrètes à mener en direction de l’Afrique.
            Trois thèmes concrets seront abordés successivement:
            la santé, l’éducation/culture, l’économie/environnement
18h45: Discussion sur la mise en réseau des associations
             et des habitants agissant sur l’Afrique
             dans le 14ème arrondissement

Pendant la rencontre, atelier pour les jeunes de fabrication d’instruments de musique ainsi que des tables présentant des activités des associations seront disponibles

Forum organisé par des associations du 14ème arrondissement de Paris dans le cadre de la semaine anticoloniale 2018

Sur les dangers du «fonds vert» sensé financer le nouveau plan Climat Energie

le 09 March 2018

Sur les dangers du «fonds vert» sensé financer le nouveau plan Climat Energie

Conserver la maîtrise publique de la lutte pour le climat

Nicolas Liébault, pour le groupe des élus communistes à la mairie du 14ème, est intervenu lors de la séance du lundi 2 mars du Conseil d’arrondissement, à l’occasion d’une délibération pour souligner les dangers du «fonds vert» sensé financer le nouveau plan Climat Energie.

«Nous souscrivons aux objectifs de ce plan Climat Energie, mais nous sommes plus dubitatifs sur le type de moyens alloués pour y parvenir. Le débat a été mené lorsque le plan a été voté il y a quelques mois. Aussi je ne répéterai pas les arguments développés par notre groupe à ce moment.

J’insisterai cependant sur le lancement d’un fonds d’investissement territorial dédié à la transition écologique, le fameux «fonds vert». L’enveloppe financière doit être investie dans des entreprises «vertueuses» en matière de lutte contre le changement climatique, à travers la prise de participations en fonds propres. C’est là que nous cessons de suivre la majorité.

La transition écologique doit être financée pour assurer aux générations de demain un environnement sain et un avenir serein. Mais pouvons-nous réellement faire confiance aux investisseurs privés et au monde de la finance pour prendre les bonnes décisions et faire confiance au «capitalisme vert» pour résoudre le problème colossal posé par ce même capitalisme, à savoir l’exploitation sans retenue de l’environnement?

Certes, sont exclus de ce fonds les acteurs qui participent à des secteurs producteurs de gaz à effet de serre pour rester dans une logique environnementale vertueuse, et aussi les acteurs qui ne présenteraient pas des gages suffisants en matière de transparence et de bonne conduite financière.

Mais, la société de consommation, de production et les logiques financières qui ont permis le développement de nos sociétés, sont bâties sur des impératifs de rentabilité à court-terme. Le capital cherche la rentabilité la plus importante et la plus rapide possible. Cette temporalité vient en contradiction intrinsèque avec la temporalité des enjeux écologiques de long-terme.

Ce dont nous avons besoin pour réaliser la transition écologique c’est d’une réelle planification écologique, impulsée, soutenue, conduite par la puissance publique. La puissance publique est la seule à même de garantir l’intérêt général et d’avoir une vision de long terme.

Ce projet de «fonds vert» risque même de permettre à certaines grandes entreprises, de se racheter à peu de frais une bonne communication repeinte en vert. Nous voyons que le fonds verra comme fées autour de son berceau, les groupes du luxe comme LVMH, avec Bernard Arnault, la finance douteuse comme JP Morgan, la Société générale ou la BNP Paribas, ou des groupes en lien l’industrie du carbone comme Total ou Engie.»