Accueil

20160119-CP-Ribécourt-Dreslincourt-La médiathèque, projet clé

le 19 janvier 2016

20160119-CP-Ribécourt-Dreslincourt-La médiathèque, projet clé

L'action syndicale n'est pas un crime ! - Montataire, 17 janvier 2016

le 18 janvier 2016

L'action syndicale n'est pas un crime ! - Montataire, 17 janvier 2016

Mobilisation dimanche matin au marché de Montataire suite à la condamnation des 8 salariés de Goodyear à 20 mois de prison, dont 9 ferme.

Une centaine de signatures ont ainsi été recueillies autour de l'appel de la CGT et de la déclaration de Jean-Pierre Bosino, pour obtenir l'arrêt des poursuites et l'annulation de la condamnation.

 

20160114-L'Huma-France-Jean-Pierre Bosino : « Si on vient les chercher, je serai là pour l'empêcher »

le 14 janvier 2016

20160114-L'Huma-France-Jean-Pierre Bosino : « Si on vient les chercher, je serai là pour l'empêcher »

Je suis dans une rage folle. Nous sommes en plein dans la criminalisation de l’action syndicale. Les deux cadres avaient retiré leur plainte, la direction aussi et, malgré tout, le parquet, donc l’État, a continué les poursuites jusqu’à condamner des salariés à de la prison ferme. Que vont-ils faire pour ceux d’Air France ? Rétablir la peine de mort ? En décembre, j’avais posé une question d’actualité à Myriam El Khomri, la ministre du Travail, sur la situation des salariés d’Air France. Je lui disais ma franche impression que, dans ce pays, les patrons étaient davantage écoutés que les salariés. Elle m’avait répondu complètement à côté, mais il s’agit en fait d’une cohérence d’ensemble. Les attaques contre le Code du travail, la criminalisation de l’action syndicale, l’état d’urgence sont les symptômes d’un climat insupportable. Dans l’Oise, nous avons connu la perte de centaines d’emplois avec Continental. Ce qui se passe aujourd’hui n’aurait jamais dû arriver. À Montataire, la ville où je suis maire, deux entreprises dont les patrons sont des délinquants en col blanc sont devant les tribunaux. Or, on ne leur inflige pas le même traitement. Et ces entreprises ont licencié plus de 600 salariés. Dans l’usine Chausson où j’ai travaillé, des actions assez dures ont été menées au début des années 1990 pour défendre les emplois. Il n’y a pas un seul syndicaliste de chez Chausson qui s’est retrouvé en prison. De la même façon pour Goodyear, j’estime que dès que la direction a retiré sa plainte, il n’y avait plus matière à poursuivre. La CGT dit qu’elle ne laissera pas ses militants être mis en prison. Je dis la même chose. Si on vient les chercher pour les jeter en prison, je serai devant pour l’empêcher.

20160113-OH-Oise-Le PCF-Front de gauche lance une pétition pour sauver les Maisons du Conseil départemental

le 13 janvier 2016

20160113-OH-Oise-Le PCF-Front de gauche lance une pétition pour sauver les Maisons du Conseil départemental

20160113-OH-Saint-Maximin-La cérémonie des vœus lance les festivités du 25e anniversaire du jumelage avec Perkàta

le 13 janvier 2016

20160113-OH-Saint-Maximin-La cérémonie des vœus lance les festivités du 25e anniversaire du jumelage avec Perkàta

20160113-CP-Oise-« Touche pas à ma Maison ! » [pages régionales]

le 13 janvier 2016

20160113-CP-Oise-« Touche pas à ma Maison ! » [pages régionales]

20160113-LeP-Creil-Ils s'opposent à la disparition de la maison du Département

le 13 janvier 2016

20160113-LeP-Creil-Ils s'opposent à la disparition de la maison du Département

20160112-CP-Longueau-Un centre de santé en projet [édition Amiens]

le 12 janvier 2016

20160112-CP-Longueau-Un centre de santé en projet [édition Amiens]

Jean-Pierre Bosino : « L'État doit recapitaliser Areva » - Initiative n° 97, janvier 2016

le 11 janvier 2016

Jean-Pierre Bosino : « L'État doit recapitaliser Areva » - Initiative n° 97, janvier 2016

L’État doit recapitaliser Areva

En tant que sénateur communiste, et plus encore en tant qu’ancien ouvrier des usines Chausson, je suis particulièrement attaché à la défense et au développement de l’industrie en France.

L’État brade son patrimoine industriel en gérant sur les critères de rentabilité les entreprises dont il est actionnaire. L’exemple d’Areva, fleuron industriel français, pionnier de la filière nucléaire, est significatif. Suite à une crise résultant d’une gestion qu’il est légitime de questionner, toute la refonte de la branche Areva-NP est réorganisée au profit d’une fusion avec EDF qui aura déjà en charge pour 55 milliards le grand carénage des centrales existantes. Cette fusion remet en cause le modèle intégré qui fait la réussite d’Areva. À cela s’ajoute l’ouverture à des capitaux étrangers, chinois en l’occurrence, à hauteur de 1/3. La COP21, qui vient de s’achever, a mis l’accent sur le défi du réchauffement climatique qui ne pourra pas être relevé sans le nucléaire, lequel permet la production d’électricité sans émission de gaz à effet de serre.

Comme le rappelait le président de la Bolivie Evo Moralès, le système capitaliste dégrade le travail, détruit la condition humaine et mène la planète à la catastrophe. C’est ce même capitalisme forcené et démesuré qui pousse à la mise en place d’un plan d’économies d’un milliard d’euros. De toute évidence, ces économies seront réalisées sur le dos des salariés : avec suppressions d’emplois et accroissement des charges de travail. Dans ces conditions, des inquiétudes sur la sécurité naissent. Les salariés doivent-ils payer le prix de mauvaises décisions de la direction ? La recapitalisation d’Areva doit être faite par l’État, actionnaire principal. Je soutiens une refonte de la filière nucléaire avec une meilleure gestion publique et en réponse aux besoins industriels, sociaux et environnementaux.

Jean-Pierre Bosino, sénateur de l’Oise

20160111-LeP-Thourotte-Le maire (PCF) dénonce la baisse des dotations de l'État

le 11 janvier 2016

20160111-LeP-Thourotte-Le maire (PCF) dénonce la baisse des dotations de l'État