Soutenez le PCF et ses luttes : Souscrivez !

publié le 19/04/2019

Venezuela : la France doit prendre le parti de la paix

Depuis plusieurs mois, les États-Unis continuent leur pression sur le Venezuela. Mike Pompeo, le secrétaire d’État américain continue sa tournée latino-américaine anti-Maduro.

Malgré cette tournée pour trouver de nouveaux alliés, la stratégie américaine est en échec et le groupe de Lima ne trouve pas de crédibilité dans sa volonté d’ingérence.

De son côté, le président Maduro a annoncé un accord avec le Comité international de la Croix- Rouge pour une aide humanitaire sans manipulation politique grotesque a-t-il précisé.

Tout comme, depuis quelques semaines, Caracas estime que le « mécanisme de Montevideo » est une bonne initiative pour rétablir le dialogue au Venezuela.

En effet, le Mexique et l’Uruguay ont rapidement pris l’initiative de réinstaurer le dialogue pour trouver des solutions politiques et pacifiques à la crise que traverse le Venezuela. La CARICOM (Communauté caribéenne) et la Bolivie ont rejoint ce « mécanisme de Montevideo ».

La responsabilité de la France et de l’Union européenne est bien maintenant de soutenir cet espace de dialogue au lieu de mettre de l’huile sur le feu en prenant le parti de Trump et de la reconnaissance d’un homme auto-proclamé Président.

Le Parti communiste français (PCF) réaffirme sa position de soutien, de solidarité au peuple vénézuélien, aux forces démocratiques, d’émancipation humaine et sociale qui souhaitent trouver des solutions à la crise sociale, économique et politique aiguë que traverse le Venezuela. Aucune intervention militaire extérieure ou intérieure ne peut être une solution à cette crise.

Le Parti communiste français se prononce pour une solution nationale politique où toutes les parties de la société vénézuélienne doivent pouvoir participer et cela, placée sous l’égide d’un cadre multilatéral légal comme cela semble s’installer avec le « Mécanisme de Montevideo » pour garantir une solution pacifique et réussir à la mettre en œuvre.

Parti communiste français
Paris, le 16 avril 2019

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus