focus Publié le 04/11/2021 par PCF

Arras : les groupuscules fascistes encouragés à exprimer leur haine et leur violence par les paroles nauséabondes de candidats et dirigeants d'extrême-droite

Depuis des mois désormais, les locaux des organisations du PCF sont régulièrement l'objet de dégradations, à travers toute la France. Ce sont ainsi près de 25 attaques contre nos locaux qui sont aujourd'hui recensées en un peu moins de 3 ans, systématiquement signées par des organisations d'extrême-droite. A chaque fois, le PCF a déposé plainte et saisi le ministre de l'Intérieur pour que police et justice interpellent et condamnent les coupables de ces actes lâches et graves.

A Arras, ces groupuscules violents viennent de franchir un cap en envoyant des lettres de menaces à la section du PCF et en posant, cagoulés, porteurs d'insignes de divisions SS, devant les locaux. La tentative d'intimidation est claire et vise, comme la plupart du temps, le PCF et ses militant-e-s.

Comment ne pas voir que les appels à la haine d'organisations et de personnalités d'extrême-droite, de militants du racisme, de la xénophobie et de l’antisémitisme, donnent des ailes à ces groupuscules identitaires et fascistes, normalement interdits ?

Le climat délétère entretenu par ces personnages, par leurs propos condamnés par la justice mais qu'ils peuvent continuer de défendre sur les plateaux télé et dans la campagne des élections présidentielles, légitiment, pour les plus violents d'entre eux, les passages à l'acte.

Parce que le PCF a toujours été en première ligne, sur le terrain, pour combattre les fascistes et les thèses nauséabondes de l'extrême-droite, ces adeptes de la haine et de la violence font clairement des communistes leur cible prioritaire. Ils doivent pourtant entendre que le PCF, ses élus et militants, ne céderont jamais devant eux.

Fidèles à leur histoire qui les a conduit à combattre le nazisme et le régime de collaboration de Vichy, que certains tentent de réhabiliter, les communistes continueront à rassembler largement les populations pour construire une société de progrès et d'émancipation pour toutes et tous. C'est tout le sens des batailles électorales menées par les communistes du Pas-de-Calais, qui ont infligé de lourdes défaites aux candidats de l'extrême-droite aux élections départementales.

Le PCF se félicite des nombreux messages de soutien reçus par des personnalités et des organisations républicaines. Il appelle les forces de gauche et de progrès, toutes les forces républicaines, à se mobiliser en soutien aux communistes arrageois, lors du rassemblement organisé par la fédération du Pas-de-Calais du PCF ce vendredi 5 novembre à 18h30 devant la section du PCF d'Arras (rue de l'Hippodrome), auquel participera Fabien Roussel, Secrétaire national du PCF et candidat à la présidentielle.