Soutenez le PCF et ses luttes : Souscrivez !

focus Publié le 08/01/2020 par PCF

L'Australie brûle d'absence de volonté politique à la hauteur du réchauffement climatique

Les images de l'Australie en feu sont impressionnantes. Le bilan est lourd depuis septembre : 24 morts, deux disparus, 8 millions d'hectares ravagés par les flammes, la disparition de centaines de millions d'animaux dont certaines protégées ou vulnérables, une pollution urbaine sans précédent, près de 2000 bâtiments détruits dans la campagne, une perte de biodiversité déterminante...

Les communistes sont solidaires des australiens, confrontés à cette catastrophe planétaire.


Le Premier ministre conservateur et climato-sceptique, Scott Morrison, critiqué par son peuple pour son inaction tente de panser les plaies en annonçant la mobilisation de 3,5 milliards d'euros de l'État pour compenser les pertes.
Les causes sont identifiées : sécheresse extrême, multiplication des foyers de foudre, record de température inégalé (48°C à Sydney ce dernier week-end). Alors que l'agence européenne sur le changement climatique vient d'annoncer que 2019 avait été la 2ème année la plus chaude jamais enregistrée, comment ne pas accepter qu'il est bel et bien une réalité ? Comment ne pas y voir les conséquences d'un système qui est prêt à mettre en péril ses ressources naturelles et ses populations ?

La population paye le prix fort de la réduction des moyens attribués aux services publics en général et aux services de secours en particulier. Pas assez d'agents, trop peu d'aide aux bénévoles (dans la région de Canberra 90 % des 3000 pompiers mobilisés sont des volontaires), pas assez d'avions ni d'hélicoptères, d'où le recours à l'armée pour limiter les dégâts.

La lutte contre le réchauffement climatique est une affaire sérieuse. Elle ne peut souffrir d'aucune mise en doute des résultats des travaux scientifiques. Scott Morrison se vantait d'avoir réalisé un excédent budgétaire de 5 milliards de dollars australiens en 2019 (plus de 3 milliards d'euros). L'excédent est parti en fumée. C'est dramatique !
Lutter contre le réchauffement climatique demande sur la durée de réelles politiques publiques qui ne peuvent se satisfaire des mesures d'austérité drastiques.

L'écologie au coeur du combat communiste

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus