International publié le 18/03/2021

Hommage à Yann Le Pollotec: Déclaration des membres de la commission Défense nationale et Paix du PCF

visuel_ylp.jpg

Membres de la commission Défense Nationale et Paix du Parti communiste français, nous avons l’immense chagrin d’apprendre le décès de Yann Le Pollotec, l’animateur de notre commission, intervenue mardi 16 mars 2021 au matin. Nous sommes véritablement sous le choc de cette disparition, qui est celle d’un camarade d’une grande humanité, d’une grande sensibilité. Nous adressons nos plus vives condoléances à sa mère et au reste de sa famille. Nous rejoignons aussi dans leur tristesse ses camarades de la section PCF du Blanc-Mesnil et de la Fédération de la Seine-Saint-Denis, des camarades dont nous saluons l’appui précieux. C’est plus largement toute la famille des progressistes qui aujourd’hui est en deuil.

Yann Le Pollotec était un très fin connaisseur des questions de Défense, une qualité qui lui permettait de ne tomber ni dans la caricature du bellicisme, ni dans celle de l’angélisme. Capable de conjuguer le souci de l’intérêt de la France et celui des impératifs de la paix, Yann conservait toujours dans ses positions le primat du politique et de l’intérêt public. En atteste la richesse de ses rapports d’orientation qui indiquaient une analyse profonde de sujets aussi divers que les industries d’armement, l’Europe de la Défense, la conscription, la géostratégie mondiale, la dissuasion nucléaire...Comme animateur, il a permis que notre commission soit partie prenante du secteur international du PCF tout en demeurant autonome dans son activité propre.

Sur la base de ses analyses fouillées et de sa capacité à synthétiser les points de vue, Yann réussissait, comme le souligne le communiqué de Fabien Roussel et de Pierre Laurent, à maintenir le dialogue entre des sensibilités et profils divers, permettant de se hausser à un haut niveau de discussion et ainsi de déboucher sur des positions communes sur des sujets parfois sensibles. Il le pouvait car il avait aussi la préoccupation de dépasser l’entre-soi pour chercher à sensibiliser de nouveaux publics, comme le montrent, lors de la Fête de l’Humanité, ses différentes interventions dans les débats. Ce sens de la discussion, il le faisait aussi vivre en accueillant au sein de notre commission à des non-membres du PCF.

Nous rendons aujourd’hui hommage à notre camarade Yann Le Pollotec en honorant sa mémoire et en ayant à cœur de poursuivre, du mieux que nous pourrons, l’activité de notre commission.

Paris, le 16 mars 2021

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus