Publié le 02/03/2022 par PCF

Initiative « Caravaneige » – Les communistes isérois à la rencontre des usagers de la montagne

Dans le cadre de la double campagne de la présidentielle et des législatives, une idée a germé chez les militants du département : comment aborder, en cette période de vacances d’hiver, les questions autour de la montagne et des stations de sport d’hiver ? Question particulièrement prenante dans les deux circonscriptions très montagneuses du département : la 5e qui rayonne sur les massifs de Chartreuse et de Belledonne, et la 4e, qui s’élève à 4 000 m d’altitude et comprend le massif du Vercors et les grandes stations de l’Oisans.

Dans un premier temps, il y avait un certain scepticisme : « Ce n’est pas notre public, ce sont des loisirs de riches, on a rien à gagner ». Puis la discussion, en direction départementale et dans les territoires concernés a permis d’affiner le sujet et les contours d’une intervention. Trois grands sujets ont émergé : Le droit aux loisirs pour tou·te·s, et notamment pour les jeunes et les enfants, le sort des travailleurs·euses saisonnier·e·s, l’avenir de l’économie de la montagne en lien avec les enjeux environnementaux.

La décision a été prise d’organiser un « caravaneige » de Fabien Roussel, dans deux stations de moyenne montagne, à vocation familiale et de proximité : le Collet d’Allevard, dans le massif de Belledonnne, et Lans-en-Vercors. L’idée est d’aller à la rencontre des familles et vacanciers, mais aussi de tous ceux qui font tourner cette économie : pisteurs, employés de la restauration, habitants.

Un tract, « Démocratiser la montagne », a été édité et deux équipes d’une dizaine de militants se sont mises en place pour les deux journées : un petit camion décoré aux couleurs de la campagne des jours heureux, quelques thermos pour offrir café ou thé et en avant ! Nous avons distribué nos tracts à la fois au pied des pistes, autour des commerces de la station et même aux voitures sur le rond-point névralgique de Lans-en-Vercors. La presse régionale avertie a répondu devant l’originalité de la démarche et est même venue filmer l’action, ce qui a donné un très beau reportage au journal régional le soir même : https://drive.google.com/file/d/1H2K3Bv-up3dvXlgsl7SuUR5yIWjdvvJ9/view

Nous devons dire que l’accueil a été au-delà de nos espérances. Les thèmes abordés dans le tract ont fait mouche et nous avons pu mesurer le réel élan d’intérêt, de sympathie envers Fabien Roussel. Deux anecdotes liées à la question des logements que nous posons dans notre tract : Un gendarme nous explique qu’il est pour lui impossible de s’installer pour vivre en famille hors de la caserne, et un pisteur nous montrant sur le parking, le camping-car sans eau, dans lequel il est obligé de dormir durant la saison. La proposition récente de Fabien Roussel de permettre à chaque enfant, avant son entrée au collège, de pouvoir découvrir la neige et la mer a été également très appréciée.

Cerise sur le gâteau, avec le beau temps se furent deux journées de militantisme fraternel très appréciées par les participants.

Laurent Jadeau