Publié le 13/05/2020 par PCF

Lettre de Fabien Roussel aux adhérent·e·s

Cher·e camarade,

Au sortir de cette période inédite de deux mois de confinement dans notre pays, je m’adresse à toi comme à chaque adhérent·e du PCF, pour attirer ton attention sur les enjeux de la période qui s’ouvre.

D’importantes batailles politiques sont désormais devant nous, permettant de nous adresser largement à nos concitoyen·ne·s.

Pour la protection des populations et des salarié·e·s

L’achat de masques, l’envolée des prix, le chômage partiel…. Tout cela coûte cher ! Défendons notre pouvoir d’achat et entrons en campagne pour la mise à disposition gratuite de masques à toutes et tous. C’est un enjeu de santé publique et de justice sociale. Nous avons mis à disposition une pétition à faire circuler sur internet, par courriel, sur les réseaux sociaux : « Ce n’est pas à nous de payer la crise, signez pour la gratuité des masques ! ». Nous pouvons aussi la faire signer sur les marchés et dans les quartiers.

Pour la défense et le développement des services publics

Pour un véritable plan d’urgence pour l’hôpital public et les Ehpad, pour faire vivre l’école de la République malgré la pandémie, nous formulons plusieurs propositions très précises. C’est une question essentielle pour notre pays. Faisons-les connaître, enrichissons-les en rencontrant localement les responsables syndicaux·ales des hôpitaux, comme ceux de l’Education nationale. Les responsables du Parti, comme nos parlementaires sont disponibles pour vous accompagner dans ces démarches et y participer.

Pour un mode de production pour l’humain et la planète d’abord !

Travail du dimanche, augmentation du temps de travail, hausse du chômage, conditions de travail dangereuses… Pour le gouvernement et le patronat, la priorité c’est de relancer l’économie, quoiqu’il en coûte aux salarié·e·s. Une nouvelle fois, ils veulent imposer au peuple de payer la crise. Soyons donc présent·e·s auprès des salarié·e·s, des syndicats, des associations pour résister à cette politique, mais aussi pour construire avec elles et eux d’autres choix respectant l’être humain et la planète. La lettre « La France fraternelle et solidaire, c’est vous » est toujours d’actualité et elle peut être affichée dans les halls d’immeubles, déposée dans les boîtes aux lettres. Localement, nous pouvons aussi prendre des initiatives en rencontrant les syndicats, les associations. Et c’est dans cet esprit que je redémarre un tour de France du monde du travail. C’est dans l’action, et avec eux, que nous enrichirons nos propositions pour la France.

Journée nationale de la Résistance, le 27 mai

Faisons de cette journée un temps fort de notre activité : nous mettrons à disposition des secrétaires fédéraux·ales et de section un texte qui permettra de commémorer cet anniversaire partout où c’est possible et de lui rendre sa visée transformatrice. En respectant les règles de sécurité (pas plus de 10 personnes), en y associant nos élu·e·s, organisons un dépôt de gerbe et une lecture de ce texte le vendredi 27 mai prochain.

L’union dans l’action

Dans les semaines qui viennent, c’est en étant mobilisé·e·s, dans l’action autour des principales préoccupations de nos concitoyen·ne·s, de leurs problèmes du quotidien que nous pourrons ouvrir un débat large sur le monde que nous voulons construire, sur les richesses de notre pays et sur leur utilisation. C’est dans l’action et le rassemblement le plus large que nous construirons l’espoir de rompre enfin avec le capitalisme.

Tous les combats menés ces trois dernières années nous seront utiles : pour l'hôpital public et les services publics ; pour la justice sociale et fiscale ; pour le climat et pour la transition écologique ; pour l'emploi et la défense de nos industries ; pour un système de retraites pleinement solidaire... Ils montrent qu'il est possible de bâtir un rapport de force à la hauteur de l'enjeu. Ils dessinent d'autres choix possibles pour la France.

Nous savons que de nombreux·ses citoyen.ne.s, forces de gauche et écologistes, organisations syndicales, associations, organisations non gouvernementales partagent ces objectifs. Soyons dans l’action avec eux ! Pour l’hôpital, pour l’école, pour la gratuité des masques, pour le monde du travail, mobilisons-nous ! Dans les régions, les départements, les communes réunissons-nous et engageons, partout, avec nos citoyen·ne·s et sous leur contrôle, des initiatives pour des conquêtes immédiates et pour mener le débat sur la politique qui changera la France durablement.

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus