Publié le 11/05/2022 par PCF

Nouvelle union populaire écologique et sociale : Conquérir de nouveaux droits pour les jeunes

Les principaux partis de gauche ont signé un accord dans le cadre des élections législatives. Le Parti communiste français est partie prenante de cette nouvelle union populaire, écologique et sociale.

Cet accord doit permettre d’empêcher Emmanuel Macron de mettre en œuvre sa politique de casse sociale en faisant élire un maximum de députés communistes et de gauche à l’Assemblée nationale.

Alors que la jeunesse qui s’est rendue aux urnes pour l’élection présidentielle a massivement exprimé une volonté de changement radical de société, cet accord est une bonne nouvelle et ouvre un espoir pour notre génération.

Au-delà de s’opposer à la politique d’Emmanuel Macron, l’élection de députés de gauche, et particulièrement des communistes, devra être un levier pour permettre de conquérir de nouveaux droits pour les jeunes. Chaque député communiste élu permettra de mettre en avant les revendications pour la jeunesse portées par les communistes dans le cadre de la campagne de Fabien Roussel pour l’élection présidentielle.

Mais pour réunir une majorité autour d’elle, la nouvelle union populaire écologique et sociale devra amener aux urnes les milliers de jeunes qui n’ont pas voté lors des élections présidentielles.

Cela ne pourra passer que par une mobilisation militante et de terrain, au plus proche des réalités de ces jeunes, afin de convaincre de la nécessité de nos propositions comme la suppression de la sélection à l’entrée à l’université, la gratuité du permis de conduire, l’augmentation du Smic et la suppression des contrats précaires, ou encore la création d’un revenu étudiant.

Le MJCF prendra toute sa part à cette mobilisation, comme il le fait tout au long de l’année et comme il l’a fait dans le cadre de la campagne de Fabien Roussel, afin de faire élire un maximum de députés communistes et de gauche lors de ces élections législatives. 

Léon Deffontaines

Secrétaire général du MJCF