International publié le 10/11/2020

Thaïlande: Solidarité et soutien au mouvement populaire. Rama X et les militaires sur la sellette

visuel_thailand-demonstration.jpg

Depuis plusieurs mois, un puissant mouvement populaire, pacifique, notamment animé par des groupes de la Jeunesse pour la Libération et l'Union des étudiants de Thaïlande ainsi que des organisations féministes, de lutte contre les discriminations et LGBTQ+ côte à côte avec des petits artisans et employés, s'est levé pour exiger le départ du Premier ministre Prayuth Chan-ocha, la dissolution du Parlement et la rédaction d'une nouvelle Constitution.

Les manifestations massives accentuent depuis quelques jours la pression sur le régime monarchique lequel a cherché, à travers l'action du roi Rama X depuis le coup d’État militaire de l'actuel Premier ministre Prayuth Chan-ocha, à pérenniser son pouvoir allié à celui de la junte par une constitution imposée en 2016 et des élections truquées en 2019.

Malgré un crise économique catastrophique aggravée par l'épidémie de Covid et malgré une répression sans merci, les manifestant-e-s poursuivent leur lutte pour le changement de régime, la démocratie, les droits et la justice sociale.

Le Parti communiste renouvelle son plein soutien et sa solidarité avec le mouvement populaire de Thaïlande et sa solidarité. Le PCF appelle de nouveau le gouvernement français à soutenir la mobilisation populaire thaï qui manifeste pacifiquement contre le régime monarcho-militaire qui étouffe le pays.

Parti communiste français,
Paris, le 9 novembre 2020