Publié le 29/11/2018 par PCF

PPE : "L’accès à l’énergie pour tous dans le respect des accords de Paris"

L’ambition du gouvernement de faire de la France un pays neutre en carbone en 2050 demande une véritable politique énergétique ambitieuse. Les mesures annoncées dans le cadre de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) n’y répondent pas. Pire, elles sont dangereuses.

 

Le gouvernement ne dit rien en matière de maîtrise publique du secteur énergétique. Or la libéralisation du secteur a conduit à la disparition de savoir faire pourtant indispensables à la transition énergétique. L’annonce de la fermeture de réacteurs nucléaires, moyens de production pilotables, n’est pas acceptable pour pouvoir maintenir une sécurité d’approvisionnement indispensable pour notre pays. D’autant qu’elles accompagnent la mise en concurrence des barrages hydrauliques et la fermeture annoncée des centrales thermiques d’ici à 2022 dont certaines ont des projets de reconversion en biomasse que le gouvernement veut ignorer.

Les communistes proposent :

  • La pérennisation des tarifs réglementés de l’énergie et une TVA à 5,5% sur le KWH pour améliorer immédiatement le pouvoir d’achat des ménages.

  • La préservation de l’électricité bas carbone en préparant le renouvellement du parc nucléaire français pour atteindre les objectifs climatiques européens.

  • Pour agir sur les émissions de CO2 le gouvernement doit revoir sa feuille de route sur la libéralisation du rail, accélérer le report modal des marchandises de la route vers le rail, le trafic fluvial et les véhicules propres routiers.

  • Restaurer en totalité le Crédit d’Impôt Rénovation Energétique (CITE, récemment divisé par 2) pour atteindre l’objectif de rénovation de 500 000 logements par an inscrit dans la loi de transition énergétique.

  • Refonder la répartition des aides publiques à la politique climatique de la France : la moitié de ces aides ont été consacrées au secteur électrique responsable de seulement 6% des émissions de GES quand les émissions augmentent notamment dans les secteurs du transport et du bâtiment.

Les communistes et leurs élu.e.s apportent tout leur soutien aux salarié-es de l’énergie mobilisé-es avec leurs organisations syndicales pour garantir l’accès de tou-te-s à l’énergie dans le respect des impératifs de transition écologique.

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus