Société International publié le 05/10/2018

Prix Nobel de la paix: un formidable encouragement

Le prix Nobel de la paix 2018 remis à Denis Mukwege et à Nadia Murad constitue un encouragement
exceptionnel dans la lutte contre les violences faites aux femmes en période de guerre.
Denis Mukwege a consacré sa vie à la défense des victimes de violences sexuelles au Congo. Nadia
Murad a été marquée dans sa chair par la tentative de génocide des Yézidis perpétrée par les djihadistes
de l'Etat islamique dans le Sinjar en 2014. Comme des milliers d'autres femmes, elle a été réduite aux
travaux forcés et à l'esclavage sexuel.
Leur combat est d'une actualité brûlante car les violences se poursuivent au Congo tandis que les Kurdes
yézédis subissent les bombardements de l'armée turque. Partout ailleurs les mêmes crimes contre les
femmes se poursuivent dans des guerres meurtrières.
Le PCF félicite les lauréats pour leur courage et leur engagement. Tous deux témoignent de l'urgence de
faire prévaloir la paix en toutes circonstances et de faire ainsi de la lutte contre les violences faites aux
femmes un combat universel.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF,
Paris, le 5 octobre 2018.

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus