Publié le 13/04/2022 par PCF

9, 10, 11 septembre Fête de l’Humanité 

La Fête de l’Humanité se déroulera les 9, 10 et 11 septembre. Après un rendez-vous manqué en 2020 en raison du Covid, puis un rassemblement au format réduit, la Fête revient en grand, sur un nouveau terrain.

Elle quitte en effet le parc de La Courneuve (après 21 éditions), un espace occupé par la préparation des futurs Jeux Olympiques (et son village des médias), pour une nouvelle adresse : l’ancienne base aérienne 217 au Plessis-Pâté, une commune située à 28 kilomètres au sud de Paris, en plein cœur de l’Essonne, et qui jouxte Brétigny-sur-Orge.

Une reconfiguration complète donc. Il s’agit, écrit Fabien Gay, s’adressant aux lecteurs et lectrices du quotidien, de « tout repenser, reconstruire et coconstruire, rêver et surtout… réaliser ! Un défi considérable mais enthousiasmant, que nous relèverons avec ardeur et détermination et surtout, collectivement, avec vous. »

Nul doute qu’il y sera beaucoup question de guerre et de paix, on y entendra les débats passionnés qui suivront les élections présidentielle et législatives.

De la programmation musicale, quelques noms ont d’ores et déjà été annoncés : les Dutronc & Dutronc, père et fils, deux monstres sacrés de la chanson française ; le groupe de hip-hop Sexion d’Assaut qui se reforme cette année, avec notamment Gims, Black M et Lefa ; un des meilleurs DJ de sa génération, Kungs ; l’artiste engagée Camélia Jordana ; l’auteur-compositeur Gauvain Sers ; enfin la chanteuse originaire de Grigny, Ronisia.

Les bons de soutien sont disponibles directement au journal l’Humanité, et bien sûr auprès des militantes et militants communistes qui vont en assurer une large diffusion.