Publié le 10/03/2021 par PCF

Maroc : Liberté pour Maati Monjib !

L’historien et militant marocain des droits humains, Maâti Monjib, a été injustement condamné à un an de prison pour « atteinte à la sécurité de l’Etat » et « escroquerie ». Maâti Monjib vient de débuter une grève de la faim du fond de son cachot pour clamer son innocence. Ce critique du pouvoir, aux côtés de nombreux journalistes, est l’une des cibles privilégiées du pouvoir marocain.

Rabat maquille désormais les procès politiques en procès de droit commun mêlant odieuses méthodes d’intimidation et indignes campagnes de diffamation.


Alors que le Maroc s’enfonce dans la crise et que les inégalités s’accroissent, le régime corrompu et prédateur de Mohammed VI piétine chaque jour davantage les libertés. Le paroxysme est atteint dans les territoires occupés du Sahara occidental et dans le Rif.


Le PCF exige la libération immédiate de Maati Monjib et de tous les prisonniers politiques. La France doit cesser de soutenir ce régime autoritaire à bout de souffle et facteur d’instabilité régionale.

Parti communiste français,