International publié le 15/10/2020

Allons accueillir les marches des sans-papiers !

Depuis le 19 septembre, plusieurs marches de collectifs de Sans-papiers sont parties pour arriver à l’Élysée le 17 octobre en passant par la place de la République.

A chaque étape, la solidarité s’exprime et ils font connaître leurs revendications: la régularisation de tous les Sans-papiers, la fermeture des centres de rétention administrative, et un logement pour toutes et tous.

Cette période de crise sanitaire, de crise économique touche de plein fouet les travailleurs sans-papiers. Beaucoup d’entre eux ont perdu leur emploi sans avoir droit au chômage partiel, ils ont été et sont encore livrés à la pandémie dans des logements insalubres ou dans la rue.

Cette situation, cette exploitation, ces inégalités de droit sont intolérables. Le silence du gouvernement sur la situation des travailleurs sans-papiers, la stigmatisation des mineurs isolés sont scandaleux.

La seule solution pour accéder à leurs droits et de «tendre» vers l’égalité est la régularisation de tous les Sans-papiers vivant sur notre territoire.

Le Parti communiste français appelle au rassemblement place de la République (Paris) ce samedi 17 octobre à partir de 14 heures pour accueillir les différentes marches de solidarité pour les travailleurs sans-papiers.

 

Le PCF demande:

  • la régularisation des Sans-papiers;

  • la fermeture des centres de rétention administrative;

  • le respect du droit international et de la convention des droits de l’enfant en accueillant dignement les mineurs isolés;

  • l’ouverture de voies légales et sécurisées de migrations;

ENGAGEZ-VOUS POUR UNE FRANCE HOSPITALIÈRE ET FRATERNELLE, UNE EUROPE SOLIDAIRE

📌 retrouvons-nous ce samedi 17 octobre place de la République à Paris à 14 heures.


Retrouve le Manifeste "Pour une France hospitalière et fraternelle, une Europe solidaire" réalisé par le collectif des Enjeux migratoires du PCF.