International publié le 27/10/2020

Assassinat d'écoliers au Cameroun: Le PCF condamne un crime abject

visuel_cameroun-ecole.jpg

Au moins huit enfants ont été assassinés le 24 octobre dans l'attaque d'une école à Kumba en zone anglophone au Cameroun. Treize autres ont été blessés dont sept gravement.

Le PCF exprime sa condamnation la plus totale vis-à-vis de ce crime abject, non encore revendiqué. Il adresse ses condoléances aux familles des victimes.

Une enquête indépendante doit voir le jour pour faire la lumière sur ce crime comme sur d'autres commis au Cameroun afin que justice soit rendue.

Dans ce pays comme ailleurs, l'école doit être un sanctuaire. Il est urgent qu'un cessez-le-feu intervienne entre tous les groupes armés et que s'engage un vrai dialogue impliquant toutes les forces vives du Cameroun en vue de trouver des solutions politiques pour sortir du délitement de ce pays.

La France devrait soutenir tous les efforts faits en ce sens.

Parti communiste français
Paris, le 26 octobre 2020