International Publié le 11/05/2020 par PCF

Brésil : Contre le harcèlement judiciaire qui vise Lula, amplifions la solidarité internationale (PCF)

Lors de son passage en France en mars, l'ancien président du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva, avait tenu à remercier le large mouvement de solidarité internationale qui s'est mobilisé pour le sortir de prison. Lula avait insisté, le combat pour la vérité se poursuit, «j'ai été libéré mais je ne suis pas encore libre».

En fin de semaine dernière, trois juges ont confirmé en appel et alourdi à 12 ans de prison sa condamnation, prenant ainsi le relais de la Cour suprême dans le harcèlement judiciaire infligé à Lula et au cours d'une session «plénière virtuelle» où la défense n'a pas pu s'exprimer. Sergio Moro, discrédité comme juge et ex-ministre de la justice, poursuit avec acharnement sa croisade politico-judiciaire contre Lula à la grande satisfaction de Jair Bolsonaro et ce, alors que le pays est en pleine crise politique et sanitaire et que le gouvernement actuel fait preuve de sa totale incurie.

La Parti communiste français réaffirme avec force toute sa solidarité au président Lula et continue de se tenir aux côtés de toutes celles et tous ceux qui au Brésil défendent la vérité, la justice sociale, l'Etat de droit et la démocratie #Lulalivre

Parti communiste français
Paris, le 11 mai 2020

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus