International publié le 16/09/2022

Crash de la Yemenia aux Comores : justice a enfin été rendue

visuel_yemenia.png

Après treize longues années d'attente, le tribunal correctionnel de Paris a rendu aujourd'hui son verdict dans l'affaire du crash du vol Yemenia 626.

Survenu au large de l'aéroport de Moroni dans la nuit du 29 au 30 juin 2009, cet accident avait coûté la vie à 152 personnes, passagers et membres de l'équipage. Un drame pour toutes les Comores, mais aussi pour la France, la grande majorité des victimes étant ressortissante ou résidente dans notre pays.

Le PCF salue la décision du tribunal de reconnaître Yemenia Airlines coupable d'homicides et blessures involontaires, et de condamner la compagnie à l'amende maximale prévue par la loi. Cette reconnaissance est un pas important pour l'établissement de la vérité des faits, la réparation des victimes et la non-répétition.

Le PCF rend hommage à la mémoire des victimes de ce drame, au courage et à la ténacité de Bahia Bakari, seule rescapée, et de toutes les familles qui auront lutté pendant des années pour que justice soit enfin rendue et que de tels catastrophes ne se reproduisent plus.

Parti communiste français
Paris, 14 septembre 2022