International Publié le 23/06/2021 par PCF

ONU / Cuba: Résolution largement adoptée

Ce 23 juin 2021, l'Assemblée générale de l'ONU a adopté pour la 29e année consécutive et à la quasi-unanimité une résolution appelant à lever le blocus de Cuba illégal imposé par les Etats-Unis depuis 1962. Seuls, les États-Unis et Israël ont voté contre.

Depuis son entrée en fonctions, Joe Biden n'a annulé aucun des actes de durcissement du blocus décrétés par Donald Trump, c'est indigne.

Cela fera 59 ans que Cuba fait face à un blocus criminel imposé par les États-Unis en mesure de rétorsion aux nationalisations engagées par l'Ile au début de la Révolution pour reconstruire son économie et développer le pays.

C'est un blocus économique, commercial et financier inhumain qui a causé et qui continue de causer beaucoup de souffrance à l'ensemble du peuple cubain. En pleine pandémie, c'est tout simplement criminel.

Malgré ce blocus, Cuba a notamment réussi à édifier un système social solidaire au service de son peuple et d'autres peuples du monde. Depuis 1962, on estime à 2 milliards de femmes et d'hommes à travers le monde le nombre de celles et ceux ayant bénéficié de l'action des médecins et personnels soignants cubains. Des dizaines de milliers de praticien.ne.s ont été formé.e.s.

Au cours de la pandémie de Covid19, 57 brigades du Contingent international de médecins spécialisés dans des situations de catastrophes et de grandes épidémies, « Henry Reeve », qui compte plus de 4000 collaborateurs, ont offert leurs services dans plus de 40 pays dont l'Italie, Andorre et la France, à la Martinique.

Doté d'une expertise reconnue en biotechnologie parmi les secteurs innovants de son économie, Cuba qui a déjà développé, dans les années 1980, le premier vaccin contre le méningocoque B, est en train de mettre au point ses propres vaccins, dont deux (Abdala et Soberana 02) sont entrés dans la Phase III d'études cliniques en montrant des résultats positifs. Soberana 02 vient ce 22 juin d'être approuvé par les instances de l'OMS.

Au moment où les États les plus développés se disputent les doses des grandes firmes pharmaceutiques qui, elles, engrangent des profits faramineux, Cuba propose un bien commun mondial particulièrement destiné à soutenir la lutte contre la pandémie dans les pays du Sud.

Tandis que le monde affronte une crise économique, sanitaire et sociale inédite par son ampleur, il est plus que temps de passer de la parole aux actes pour contraindre les États-Unis à lever enfin le blocus contre Cuba. L'extraterritorialité des lois étasuniennes qui vise à punir les pays ou entreprises qui commercent avec Cuba est une atteinte intolérable aux droits de tous les peuples et à la souveraineté politique et économique de tous les Etats.

La levée immédiate du blocus de Cuba est aujourd'hui non seulement une urgence pour le peuple cubain mais aussi une urgence pour tous les peuples du monde.

La France, qui occupera en juillet la présidence du Conseil de sécurité de l'ONU, s'honorerait d'agir concrètement pour mettre un terme à cette injure faite aux Cubain.e.s et injustice faites à tous.

Parti communiste français,
Paris, le 23 juin 2021