Publié le 13/10/2021 par PCF

Ouverture d’un cycle de rencontres de formation militante en Moselle

La fédération de Moselle du PCF a inauguré un cycle de rencontres ce samedi destiné en premier lieu à la formation des adhérents. Ce cycle de formation voulu depuis deux ans a enfin pu démarrer et répondait à une attente. 40 personnes ont participé à cette première animée par Jean Quetier, philosophe et rédacteur en chef de la revue Cause commune, qui portait sur « Marx, penseur de l'émancipation ».

Pour plusieurs participants, cette « rencontre » avec Marx était une première. Ce séminaire s'adressait en premier lieu aux nouveaux adhérents. La direction fédérale a souhaité débuter un cycle de formation à leur intention en partant de Marx. Utiliser la pensée de Marx est une brûlante actualité pour comprendre la crise globale qui touche notre société et chercher à dépasser le capitalisme pour émanciper les travailleurs. La crise que nous avons traversé soulève de nombreuses questions et il est utile de disposer d'outils d'analyse.

Le débat, très riche, a montré l'intérêt des participants pour ce sujet. Écologie, marchandise, mondialisation, les questions furent nombreuses. D'autres séminaires suivront. Plusieurs thématiques prioritaires ont été arrêtés par les participants : pratiques militantes, écologie, féminisme, démocratie, économie… Un programme prévisionnel devrait être établi à raison d'un séminaire tous les deux mois. Une association « Espace Jean Burger » a été créée du nom du résistant communiste mort en déportation ; cette association se veut un outil d'éducation populaire et de formation militante ouverte. Elle doit aussi être un outil pour favoriser les actions de solidarité concrète au sein de la fédération.

À l'issue du séminaire, organisateurs et participants affichaient leurs satisfactions. Une réussite totale qui en appelle d'autres. Trois participantes ont adhéré au PCF à l'issue de la conférence.

Jacques Maréchal