International publié le 25/06/2022

Tremblement de terre : Les Afghans ont besoin d'une aide internationale d'urgence

visuel_tremblementdeterre.jpg

Le sud-est montagneux de l’Afghanistan vient d’être touché par un terrible tremblement de terre. Le bilan provisoire fait état de 1 000 morts et de 1 500 blessés dans cette région déjà fortement déshéritée, et devrait encore s’alourdir au fur et à mesure de l’avancée des recherches et des sauvetages.

Les besoins en médecine d’urgence, aide alimentaire, accès à l’eau potable sont immenses ; des milliers de personnes sont sans abri aucun.

Le peuple afghan, meurtri par des décennies de guerre, vit dans l’insécurité permanente et en proie à la famine. L’arrivée des talibans au pouvoir n’a fait qu’aggraver la situation en raison notamment de leur incapacité à gérer le pays.

La détresse des Afghan-e-s a été renforcée par les sanctions financières américaines, le blocage des aides internationales et l’appropriation par Washington des avoirs de la Banque centrale d’Afghanistan. Ces mesures accroissent la souffrance des catégories les plus pauvres de la population, c'est-à-dire de l'immense majorité des Afghans puisque 97 % d'entre eux, selon l'ONU, vivent sous le seuil de pauvreté.

L’idée de faire plier le régime taliban en l’isolant est bien peu efficace; elle n’a en rien empêché le retour à une politique d’ « oppression systématique » des femmes, dénoncée encore récemment par Michelle Bachelet, pour le Haut commissariat aux droits humains de l’ONU.

Le peuple afghan a besoin de solidarité et d’une aide immédiate. Celle-ci doit être gérée par des organismes internationaux, comme l’UNICEF qui est présente dans le pays, et ne doit pas tomber dans les mains des talibans tout en étant conditionnée au respect des droits humains et notamment ceux des femmes. Enfin, cette aide ne signifie aucunement la reconnaissance de ce pouvoir obscurantiste.

Le Parti communiste français (PCF) exprime sa solidarité avec le peuple afghan et appelle les gouvernements de la France et de l’Union européenne à agir très rapidement pour apporter assistance aux très nombreux sinistrés.

Le peuple d’Afghanistan a besoin de solidarité internationale.

Pour sa part, le PCF poursuivra avec détermination son action pour l’accueil des réfugié-e-s afghan-e-s en France avec, notamment, la mise en place de la « protection temporaire », son engagement dans la solidarité active avec les femmes d’Afghanistan et le soutien aux démocrates et forces de gauche et sociales afghanes en lutte pour construire un tout autre avenir à l’Afghanistan et aux Afghanes et Afghans.

Parti communiste français,
Paris, le 24 juin 2022