Publié le 09/02/2022 par PCF

43e congrès du MJCF : le Congrès de l’unité et du rassemblement

Ce sont 300 jeunes communistes qui se sont donnés rendez-vous à Villejuif le dernier week-end de janvier pour le 43e congrès du Mouvement Jeunes Communistes de France. Un congrès important pour notre organisation.

Premièrement par le contexte dans lequel il se tient. Depuis le début de la pandémie, la jeunesse est particulièrement impactée par les crises successives traversant le pays. Les politiques gouvernementales de ces dernières années n’ont pas épargné les jeunes. Ce congrès a permis au MJCF d’analyser la situation pour les jeunes et la période que nous traversons.

Un mouvement rassemblé et uni

Deuxième enjeu, et pas des moindre, celui de rassembler et d’unir le mouvement autour d’une même orientation politique et d’une direction nationale pour les trois prochaines années. Le moindre qu’on puisse dire, c’est que ce congrès a permis de répondre à cet objectif avec brio.

Le 42e congrès avait mis le mouvement au défi de son unité. Aujourd’hui encore, certaines fédérations en portent encore les stigmates. En revanche, depuis trois ans, la direction nationale et sa coordination nationale, l’ensemble des cadres dans les fédérations se sont démenés pour rassembler le mouvement. Ce congrès devait être le moment nous permettant une bonne fois pour toute de tourner la page de la désunion. Et e moins qu’on puisse dire c’est que c’est désormais chose faite ! Le 43e congrès est marqué sous le signe de l’unité et du rassemblement de notre organisation. Le texte d’orientation a été élu à la quasi unanimité des congressistes, la direction nationale du mouvement a été très bien élue, et la coordination nationale a été élue à l’unanimité.

Le MJCF et l’UEC sortent de ce congrès renforcés et dotés de nouvelles directions nationales capables de répondre aux défis que nous avons devant nous. Et ils sont de taille. Nous nous donnons pour ambition de redevenir l’organisation politique de référence pour les jeunes de ce pays. Nous voulons redonner espoir aux nouvelles générations : l'espoir que l’engagement politique peut changer notre quotidien. Les élections présidentielles et législatives revêtent un caractère essentiel pour répondre à cet objectif.

 

Les jeunes communistes déterminés pour organiser les jeunes en 2022

Le dernier objectif de ce congrès était de mettre en dynamique et de lancer la mobilisation générale des jeunes communistes en perspectives des élections présidentielles et législatives à venir. Les interventions de Fabien Gay, directeur de l’Humanité, de Ian Brossat directeur de la campagne de Fabien Roussel et un message de soutien de Fabien Roussel lui même ont permis de galvaniser et d’enthousiasmer les jeunes communistes. Conscients du rejet de la politique de la part de nombreux jeunes, nous sortons de ce congrès avec une farouche volonté de convaincre les jeunes de voter et faire voter Fabien Roussel mais aussi - et surtout - de proposer aux jeunes de s’engager à nos coté, de rejoindre le MJCF.

Certains jouent sur la haine et la peur, nous y opposons l’espoir. L’espoir d’avoir un avenir meilleur et que les jours heureux soient devenant nous.

Il y a près de 80 ans, le maire de Villejuif de l’époque Paul Vaillant Couturier écrivait le malheur d’être jeunes, écrivons ensemble notre futur et le bonheur d’être jeunes. Vive le MJCF, vive le PCF, vive la République, vive la France.

Léon Deffontaines