Publié le 26/02/2020 par PCF

6 mars : « On veut l’égalité au boulot ! »

Grand meeting, le 6 mars, à 19 h, à la Bellevilloise, 17-21, rue Boyer, Paris 20e.

En présence de travailleuses de différents secteurs professionnels.

Avec la participation de Fabien Roussel et Marie-George Buffet.

Témoignages de salariées femmes touchées par la précarité, de syndicalistes, de militantes associatives, de Savine Bernard (avocate), et avec des éclairage de Laurence Cohen, Elisabeth Maugars, et de Margaret Maruani.

 

« Les femmes seront gagnantes », ont affirmé Macron et son gouvernement au sujet de la réforme des retraites. C’est loin d’être le cas !

Les femmes seront les grandes perdantes de cette réforme si elle était adoptée, avec le nouveau décompte sur la carrière entière qui pénalise les carrières hachées des femmes, la suppression des trimestres cotisés par enfant et la baisse des pensions de réversion...

À cela s’ajoute les inégalités salariales qui pénalisent également les retraites des femmes, les hommes gagnant en moyenne 23 % de plus que les femmes.

Pas moins de 11 lois régissent l’égalité professionnelle, mais leur application peine à se mettre en place ! Et bien que plus diplômées, les femmes occupent des postes moins valorisés et moins qualifiés.

Le PCF revendique l’égalité salariale à travail égal et la reconnaissance du travail des femmes.

Et bien sûr, le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, le PCF appelle toutes et tous les communistes à participer à la manifestation « On arrête toutes. »

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus