Publié le 10/11/2021 par PCF

Choisir

Écologie ou capitalisme, il faut choisir. Cette question vient suffisamment fort dans le débat public pour que le patron des patrons, Geoffroy Roux de Bézieux, prenne la plume, ce week-end, dans le JDD. Il admet « la culpabilité passée du capitalisme » dans la casse environnementale, mais promet la venue d’un « nouveau capitalisme » qui lavera plus blanc en somme. Le problème, c’est que l’opinion ne le suit pas : il reconnaît lui-même que 81 % des Français (dans un sondage pourtant commandé par le MEDEF) attendent que le système change. « Le capitalisme n’en demeure pas moins incontournable », plaide-t-il, mais le propos ressemble à un vœu pieu.

Gérard Streiff