Publié le 16/06/2021 par PCF

Contradictions

Le dernier rapport commun de l’OIT (Organisation internationale du travail) et de l’UNICEF montre que, pour la première fois depuis vingt ans, le nombre d’enfants au travail dans le monde recommence à augmenter. En 2020, ils sont 160 millions à être forcés de travailler, 8 millions de plus qu’en 2016. Et « la pandémie devrait exacerber cette tendance ». Soit un enfant sur dix dans le monde. La moitié de ces enfants sont âgés de 5 à 11 ans. Et le nombre d’entre eux qui font un travail dangereux ou empêchant la scolarisation augmente aussi. Ces statistiques font à peine une brève dans la presse conforme, toute occupée à nous abreuver des derniers chiffres des profits du CAC 40.

Gérard Streiff