International Publié le 27/09/2020 par PCF

Criminelle offensive de l'Azerbaïdjan contre la République d’Artsakh

L’Azerbaïdjan du dictateur Ilham Aliyev vient de lancer une offensive criminelle contre la République d’Artsakh. Avec l’appui de la Turquie, qui a envoyé ces derniers jours des combattants djihadistes afin d’épauler l’armée, des bombardements meurtriers ont lieu sur toute la ligne de front et la capitale Stepanakert. On dénombre déjà de nombreux civils tués

Après les pogroms de 1990 et 2016 commis par Bakou, une politique génocidaire se met en place contre les Arméniens. Le rapport des Nations unies sur les crimes commis à Afrin (Syrie) par l’armée turque et ses supplétifs devrait alerter la communauté internationale. Les armes françaises vendues à l’Azerbaïdjan servent à frapper cette jeune démocratie. Avec l’assentiment de R.T. Erdogan, Ilham Aliyev réduit à néant un quart de siècle de négociations au sein du groupe de Minsk dont la France fait partie.

Le Parti communiste français (PCF) appelle à un cessez-le-feu immédiat et exprime sa solidarité avec le peuple de la République d’Artsakh. Les Arméniens qui ont fait la démonstration de leur attachement à la démocratie, au prix de sacrifices immenses, doivent être placés sous protection internationale. Il est plus que temps de condamner et de sanctionner la politique agressive et expansionniste de la Turquie à Chypre, en Irak, en Syrie, en Libye et en Méditerranée orientale. Il est plus que temps de mettre un terme aux massacres des Kurdes et des Arméniens.R.T. Erdogan nourrit partout un nationalisme belliciste qui enflamme le Moyen-Orient et l’Asie Centrale. Seules les voies de la diplomatie peuvent mettre un terme à cette violence et ouvrir un chemin pour la paix.

Parti communiste français,
Paris, le 27 septembre 2020

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus