Publié le 09/12/2020 par PCF

Du mur à l'écran : cent ans d'affiches envers et contre tout

C’était l’un des événements forts prévus pour ce centenaire. En lien avec les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis où elles sont déposées aux côtés du kilomètre (!) d’archives papier du Parti communiste, une centaine d’affiches originales devaient quitter leur lieu de conservation pour retrouver pour la première fois la lumière et, après bien des années de sommeil, rencontrer de nouveaux regards sur les murs de l’espace Niemeyer.

Prévue au printemps, l’exposition avait été reportée à l’automne, puis à l’hiver et puis… il a bien fallu commencer à en faire le deuil. C’était sans compter sur la détermination de la nouvelle directrice de la fondation Gabriel-Péri – à l’origine de cette exposition –, Louise Gaxie.

Décision fut ainsi prise de réveiller les belles endormies et de les accrocher aux murs du siège national du PCF, bien que celui-ci soit fermé au public. À quelles fins ? Réaliser un film et une série de petites vidéos présentant au format numérique cette traversée d’un siècle en images et mots d’ordre. Avec le concours de Nicolas Bertrand et de ses équipes, le tournage a eu lieu ces derniers jours. Vous pourrez découvrir le résultat très prochainement sur le site de la fondation Gabriel-Péri et les réseaux sociaux. Mais comme un support ne chasse jamais vraiment les autres, vous pouvez aussi admirer ces affiches dans le catalogue que les éditions Helvétius ont réalisé : Cent ans d’histoire de France et du PCF sur les murs (en vente en librairie, sur le site de l’éditeur mais aussi via la boutique du centenaire. Renseignements : [email protected]).

Cent affiches, ça peut sembler beaucoup, mais la sélection n’en a pas moins relevé du casse-tête car ce sont plus de 4 000 affiches qui sont présentes dans les réserves des archives. Combien d’autres affiches auraient mérité de retrouver la lumière. Il y aurait assurément matière à faire deux, trois, dix expositions ! Encore pourrait-on ajouter toutes les affiches présentes place du Colonel-Fabien dans les archives du PCF et qui attendent inventaire ; toutes celles qui dorment dans les archives de la surveillance policière ; les centaines d’affiches de la JC qui appartiennent au fonds déposé à Bobigny.

Il y a mille entrées possibles quand on aborde ce continent d’affiches. L’histoire de l’art n’est pas la moins légitime car, de Grandjouan à Dugudus en passant par Fougeron, Picasso ou Grapus, les grands noms ne manquent pas. Élodie Lebeau, dans sa postface, ne manque pas de souligner cette richesse. C’est cependant le prisme historique qui a été privilégié pour proposer, en quelque sorte, une visite du siècle aux deux dimensions des affiches.

On y croise l’invasion de la Ruhr comme l’apartheid sud-africain, le soutien aux Rifains comme celui aux Vietnamiens, aux Algériens ou aux Palestiniens. On y découvre une formidable « Nadia, 40 ans, vendeuse au Printemps » qui refuse de travailler le dimanche en 1979. On y lit – est-ce Dieu possible alors que présidait aux destinées de la France la sainte figure accordéonesque de Chamalières ? – : « Avec Giscard, les prix grimpent. Les travailleurs paient, les milliardaires encaissent ». Il est aussi beaucoup question de démocratie : contre le fascisme dans les années 1930, contre la Ve République dans les années 1950, pour un statut démocratique de l’immigration dans les années 1970, contre Maastricht dans les années 1990 ou la déchéance de nationalité vingt ans plus tard. Mais n’entrons pas dans une liste qui serait nécessairement – très – incomplète et injuste.

Reste à découvrir cette exposition qui, pour n’être pas ouverte au public, est disponible sous la forme de catalogue, de version itinérante (une douzaine de panneaux) et, très prochainement, de vidéos et film. Vous pouvez également la retrouver les mardis et samedis à 18 h où elle sert souvent de décor pour le tournage des émissions du centenaire.

Guillaume Roubaud-Quashie, membre du CEN.

Pour les renseignements et commandes liées au centenaire, n’hésitez pas à vous rapprocher de la boutique du centenaire : [email protected]

 

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus