Publié le 29/06/2022 par PCF

Fête de l’Huma : pour reconstruire un espoir à gauche

On a coutume de dire que la Fête de l’Humanité marque la rentrée politique et qu’elle représente un enjeu en termes de mobilisations politiques et sociales. Cette année c’est puissance 10.

À l’issue des présidentielle et législatives nous vivons une situation tout à fait inédite qui va nécessiter que s’ouvre un débat profond dans le pays pour qu’elle se traduise par la construction d’une véritable alternative politique de gauche aux politiques libérales menées depuis des décennies.

Certes, nous n’avons pas réussi à faire élire une majorité de gauche à l’Assemblée nationale, mais la gauche sort renforcée de ce scrutin. C’est également le cas pour notre groupe. Et pour l’heure, le Président Macron n’a pas de majorité pour gouverner.

C’est un point d’appui extrêmement précieux pour résister aux politiques de régression sociale que le gouvernement entend poursuivre, c’est un point d’appui pour combattre le Rassemblement national et pour impulser débats et mobilisations populaires indispensables pour que cette situation se traduise par des ambitions majoritaires de transformation sociale.

Nous avons en tant que parti communiste un rôle déterminant à jouer pour que de cette situation renaisse l’espoir d’une véritable transformation du quotidien pour nos concitoyens, pour que s’ouvre les perspectives de changements profonds de la société répondant aux enjeux sociaux, environnementaux, démocratiques auxquels est confrontée notre société.

La construction de ce nouvel espoir à gauche va représenter un enjeu central pour combattre les idées du RN qui, dans la situation de désespérance que subit notre peuple depuis des années, occupe une place toujours plus importante et très inquiétante pour l’avenir.

Dans ce contexte, la Fête de l’Humanité prendra une importance toute particulière.    Premier événement politique de la rentrée 2022, elle doit être l’occasion d’inviter syndicalistes, progressistes, citoyens qui s’interrogent sur l’avenir de notre société à venir débattre de cette alternative à construire.   

La diffusion du bon de soutien revêt une importance singulière pour réussir une fête de la fraternité, de la convivialité, une fête qui pose avec force la question d’une transformation profonde de la société.

Nous proposons que la diffusion du bon de soutien se fasse de façon très ouverte, très large en direction de toutes celles et tous ceux qui cherchent une issue à gauche et à qui la situation redonne de la force pour se battre. Cette édition de la Fête sera bien sûre festive et de grande qualité artistique, mais elle sera de toute évidence une édition très politique où peut se jouer, pour une part, l’avenir de notre pays.

De nombreuses fédérations prévoient de lancer des campagnes d’été sur les questions de la retraite à 60 ans, de l’augmentation des salaires et des pensions, de l’hôpital public qui est à l’agonie… Ce sont autant d’occasions de débattre, d’agir, de construire des majorités d’idées et d’inviter à ce que ces batailles trouvent une prolongation politique à la Fête.

Plus que jamais, la Fête de l’Huma 2022 peut devenir le lieu de la reconstruction d’un espoir à gauche qui fait tant défaut dans notre pays depuis des années. µ

Nathalie Simonnet, membre de l’exécutif national

Amadou Deme, membre du conseil national

Co-animateurs de la diffusion du bon de soutien