Publié le 09/03/2022 par PCF

Gardes du corps

Les anciens ministres de l’Intérieur ont droit à des gardes du corps à vie. Une pratique saugrenue et coûteuse puisque la protection de douze anciens « premiers flics » de France s’élevait (en 2019) à 3,3 millions d’euros. Mais il y a plus loufoque encore : Claude Guéant, qui vient de faire deux petits mois de prison, a récupéré, si l’on peut écrire, dès sa sortie de zonzon, les policiers chargés d’assurer sa « protection rapprochée ». Sans doute pour le protéger des contribuables…

Gérard Streiff