Publié le 25/01/2023 par PCF

Guerre en Ukraine – La France doit prioriser la paix !

Un an après l’invasion russe en Ukraine, la paix ne semble pas être d’actualité, ni pour la Russie, ni pour l’Ukraine, ni pour les puissances occidentales.

Les envois d’armes à l’Ukraine par les puissances occidentales se multiplient. Ainsi, les membres de l’Otan et les pays européens entrent dans un cycle dangereux d’envoi d’armes lourdes avec l’objectif affiché d’aider l’Ukraine à vaincre la Russie, alors qu’il faudrait la conduire à quitter le territoire ukrainien. La voie diplomatique ne semble plus du tout être à l’ordre du jour. Or, ce n’est pas en armant l’Ukraine que la paix pourra advenir.

Un nouveau cap a été passé en France avec le projet du Président de la République d’envoyer des chars à l’armée ukrainienne. En envoyant ces armes, la France prend directement part au conflit et agit comme un facilitateur de guerre.

Dans la même veine, le Président de la République a annoncé lors de ses vœux aux armées une enveloppe de 413 milliards d’euros pour le budget des armées dans les 7 prochaines années. Celui-ci augmentera donc d’un tiers.

Le projet de loi de programmation militaire français s’inscrit dans la volonté de soutenir un effort de guerre et de pérenniser la prétendue dissuasion nucléaire par la modernisation de l’arme nucléaire française. Alors que notre génération aspire à la paix, la France s’enfonce dans un engrenage guerrier.

Le MJCF s’inquiète de ce nouveau cap passé dans la guerre en Europe et du tournant pris par la France avec cette hausse exponentielle des dépenses militaires.

Le MJCF demande à la France d’agir pour une issue pacifique, et donc politique, du conflit.

Le MJCF demande à la France d’agir pour mettre autour de la table les États européens, dont l’Ukraine et la Russie, afin de rédiger ensemble les garanties de la sécurité collective en Europe tout en assurant à l’Ukraine et à la Russie le contrôle de leurs frontières. Ces pourparlers ne pourront se faire sans un réel cessez-le-feu.

Le MJCF demande à la France de signer le Traité d’interdiction des armes nucléaires, afin d’éliminer des armes de destruction massive qui ne menacent que les civils.

Jeanne Péchon