Publié le 27/01/2021 par PCF

Il faut savoir…

Il faut savoir, c’est ouvert ou fermé ? Une enquête du Parisien, ce samedi, indique que si vous voulez aller au restaurant, à Paris, pas de problème : il suffit d’être discret, de connaître les codes et d’avoir le bon profil social. L’enquêteur donne des exemples précis (mais pas les adresses) de brasseries huppées du 16e ou dans le 6e près « d’un tribunal ». Les devantures sont fermées mais l’entrée sur cour ouverte. Dans un établissement, « les clients sont des politiciens et des hommes d’affaires qui passent par une conciergerie de luxe ». Un autre « accueille sa clientèle traditionnelle : des policiers et magistrats ! Ici juste un rideau tiré permet d’être invisible. » Dans une troisième adresse, voici « un financier venu avec cinq de ses collègues ». Pas de masques, pas de distances, et on fume, pour le fun. En conclusion, le reportage note « que les policiers n’ont pas fait la traque des restaurants clandestins une priorité : « On n’a aucune consigne », avance un commissaire. » On l’avait compris, leur priorité, ce serait plutôt de profiter des bonnes tables.

Gérard Streiff

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus