Publié le 06/10/2021 par PCF

Inégalités

Pour vivre heureux, vivons cachés : les possédants longtemps ont fait leur cette devise. Aujourd’hui, la mode, chez eux, est plutôt de se montrer, d’afficher le luxe comme une breloque. Dernier exemple en date : les pages « Immobilier » du Figaro Magazine. On y propose (numéro du 18 septembre), par exemple, à Paris, une maison « totalement rénovée », climatisation, cave à vin, sauna et « vue sur Notre Dame depuis la terrasse » au prix tout à fait sympathique de 12 360 000 euros. Douze millions d’euros. Que ce genre de promotion paraisse dans un canard marqué à l’extrême droite en dit long sur le sens (le goût) des inégalités que véhicule cette famille fascistoïde.

Gérard Streiff